1 ménage sur 2 recourt au crédit

Le 19ème rapport annuel de l’Observatoire de l’endettement des ménages rendu public le 22 mars 2007 fait le point sur la diffusion du crédit et la situation d’endettement des ménages français. (Enquête réalisée par la Sofres en novembre 2006 auprès de 12000 ménages).

►En 2006, la diffusion du crédit auprès des ménages s’est maintenue à un niveau élevé.
1 ménage sur deux (50,9 %) détient au moins 1 crédit.
Près d’1 sur 5 (18,3 %) détient uniquement des prêts immobiliers. En progression constante depuis 2003.
1 ménage sur 5 détient uniquement des prêts de trésorerie (20,7 %). En recul par rapport à 2005.
Plus de 1 sur 10 (12%) recourt aux deux types de crédit. En progression constante depuis 2002.

► Chez les moins de 30 ans, le recours au crédit est plus fréquent : 54,4%. Ceci est à rapprocher de la diffusion de l’accession à la propriété du logement : 17, 8 % des moins de 30 ans sont accédants. C’est le taux le plus élevé depuis 1989.

►Parmi les différentes formes et les différents motifs de recours au crédit de trésorerie, l’usage de carte de crédit et le recours au crédit revolving régressent, notamment pour les moins de 30 ans, mais le financement de projets de consommation reste élevé.

► Les plus de 65 ans recourent moins fréquemment au crédit que les autres (22,3 %). Mais cette diffusion a en moyenne progressé sensiblement depuis une dizaine d’années.

► Les intentions d’endettement exprimées laissent attendre un fléchissement de la part des ménages endettés. Pour autant, les ménages endettés sont majoritairement confiants à propos de leur budget. 56 % considèrent celui-ci comme « à l’aise » ou « suffisant », contre 44 % qui le trouvent « juste suffisant » ou « difficile ». Le sentiment des ménages sur le poids des charges de remboursement semble même s’améliorer lentement.

► « La conclusion qui se dégage de plusieurs années d’observation des pratiques d’endettement et des situations rencontrées est, dit le professeur Mouillart, cependant, et de manière paradoxale, celle d’une amélioration générale : pour la plupart d’entre eux, les ménages endettés vivent mieux leur rapport à l’endettement aujourd’hui qu’il y a six ou même douze ans…Le recours intensif aux différentes formules qui s’offrent à eux paraît beaucoup moins fréquent qu’au milieu des années 90. Le recours au crédit est bien avant tout un élément décisif de réalisation des projets, tant immobiliers que de consommation ».

[Plus d’informations sur le site de la Fédération Bancaire Française-> www.fbf.fr/]

Créé le 13 juin 2007
© IEFP - la finance pour tous
 
Noter cet article
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Moy : 0

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

       
ARTICLES LIÉS
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !