Abandon du projet de carte bancaire européenne

Les banques participantes au projet Monnet, visant à instaurer un système de paiement unifié en Europe, viennent d’annoncer son arrêt. Elles n’ont pas trouvé d’accord avec la Commission européenne sur les conditions de mise en œuvre du projet.

En 2008, quelques banques européennes avaient lancé un projet de création d’un nouveau système de cartes bancaires paneuropéen, le projet Monnet. Il devait constituer une alternative aux systèmes de cartes existants des réseaux Visa et MasterCard en Europe.

L’objectif était de créer un système de paiement européen unique, pour remplacer les systèmes nationaux juxtaposés. Le projet Monnet étaient conçu pour traiter tous les moyens de paiement innovants, tels que les paiements en ligne et les paiements sans contact par téléphone portable, accessibles aux détenteurs de cartes.

Mais un tel objectif nécessitait de lourds investissements. Les banques faisaient reposer le projet sur le système de commissions d’interchange payées par la banque du commerçant à la banque du consommateur lors d’une transaction par carte bancaire. Selon elles, seul ce système de paiement pouvait assure « l’interopérabilité et l’universalité du service de paiement. »

Il y a un an, les banques associées au projet avaient demandé à la Commission européenne de se prononcer sur l’avenir de ces commissions multilatérales d’interchange. Pour investir dans le projet, Georges Pauget, président du projet Monnet, déclarait dans un communiqué de juin 2011 : « Nous ne pourrons mener à bien ce projet sans un modèle économique clair et durable de l’interchange en Europe. »

Or, la Commission européenne exige que soit appliqué l’accord sur les taux d’interchange mis en place pour Visa et MasterCard.
Les 24 banques participantes viennent d’annoncer l’arrêt de ce projet. Elles invoquent « la situation économique globale et le manque de certitude juridique et de viabilité du modèle économique. » Les montants très bas des commissions imposés par cet accord ne permettent pas à un nouvel acteur de mettre en place et développer un nouveau système de paiement, selon les participants à l’ancien projet Monnet. 

Créé le 04 mai 2012
© IEFP - la finance pour tous
 
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !