Agences de notation : faut-il les clouer au pilori ?

A chaque crise financière les agences de notation sont montrées du doigt.

Lors de la crise financière asiatique et dans le cas de l’Argentine en 1997, ou encore lors de la bulle internet et de la faillite ENRON de 2001, elles auraient sous-estimé jusqu’au dernier moment les risques de défaut de paiement.

Dans les années 2004-2007, elles auraient sur-noté des produits financiers qui se sont révélés toxiques.

Et aujourd’hui, elles auraient conduit la Grèce au bord de la faillite et aggravé la crise financière de la zone Euro par leurs décisions d’abaisser les notes de la dette publique de la Grèce, puis celles du Portugal et de l’Espagne.

Procès trop facile pour des boucs-émissaires idéaux ? Ou vrais coupables ?

Décryptage des agences de notation et de leur rôle

Créé le 12 mai 2010
© IEFP - la finance pour tous
 
Noter cet article
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Moy : 0

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

       
ARTICLES LIÉS
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !