Échanges d’expériences sur l’éducation financière

La Coalition européenne pour le crédit responsable (ECRC) a organisé à Bruxelles, les 14 et 15 septembre derniers, une conférence internationale sur les services financiers. Pascale Micoleau-Marcel, Déléguée générale de l’Institut pour l’Education Financière du Public, a participé à la table ronde consacrée à l’éducation financière à l’école.

L’école a-t-elle un rôle à jouer en matière d’éducation financière ?
« Oui a répondu P. Micoleau-Marcel. L’éducation financière doit commencer le plus tôt possible et s’adresser prioritairement aux jeunes. L’école peut y contribuer, beaucoup plus qu’elle ne le fait aujourd’hui ». Bien entendu, a-t-elle souligné, il ne s’agit pas d’apporter une simple information sur les produits bancaires et financiers. Il s’agit même d’aller au-delà de la formation des consommateurs présents et futurs que sont les jeunes. L’objectif est de former des citoyens capables de maitriser les dimensions financières de leur vie personnelle et professionnelle.

Quel rôle les banques peuvent–elles apporter dans une éducation financière à l’école ?

Les situations et les cultures nationales sont différentes. Il n’y a pas de modèle unique a expliqué Pascale Micoleau-Marcel. En France, les ouvertures réciproques entre monde de l’éducation et monde de l’entreprise peuvent encore progresser. Pour sa part l’IEFP s’est fixé pour priorité l’organisation de séances d’information et la réalisation de modules pédagogiques dans différentes disciplines, car il est évident que l’éducation financière n’entrera pas à l’école comme une discipline supplémentaire, mais devra être intégrée dans d’autres enseignements. Ces projets pédagogiques sont élaborés de façon indépendante, sans but commercial, en coopération avec des enseignants et, si possible, des professionnels de la banque et de la finance.

D’autres expériences ont été évoquées au cours de la table ronde. Dara Duguay directrice de la Fondation de Citigroup pour l’éducation financière a expliqué que celle-ci a lancé en 2004 un programme sur 10 ans doté de 200 millions de $. En 2006 les différentes actions de ce programme, allant du jardin d’enfant aux adultes, ont concerné 3,5 millions de personnes dans 72 pays. Des milliers d’employés du groupe bancaire dans le monde sont eux-mêmes formés à être des intervenants.
Autre lieu, autre expérience : le projet « Schülerbanking » a été mis en place depuis trois ans par la ville de Hambourg en Allemagne. Il a été mis au point par l’institut indépendant IFF (Institut für Finanzdienstleistungen). Il consiste en une séquence pédagogique fondée sur des études de cas correspondants à des situations réelles de jeunes. Le travail s’effectue en petits groupes sous le contrôle des enseignants. Des entretiens avec des professionnels dans les agences de la Caisse d’Epargne locale, partie prenante au projet, font partie de la pédagogie mise en œuvre.

A venir :

- 1er octobre 2007, Madrid. L’Organisation internationale des commissions de valeurs (OICV-IOSCO en anglais- qui regroupe les régulateurs des principales bourses dans le monde) organise avec l’IFIE (Forum international pour l’Education des investisseurs) une conférence sur les nouveaux développements donnés à l’éducation financière des investisseurs dans le monde. Michel Prada, Président de l’AMF et du comité technique de l’OICV, sera l’un des intervenants.

- 15/17 octobre 2007, Budapest. Pascale Micoleau Marcel participera à l’une des tables rondes du 4ème Forum international sur la protection et l’éducation du consommateur de services financiers.

Créé le 01 octobre 2007
© IEFP - la finance pour tous
 
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !