Epargne salariale : bilan d’étape sur le déblocage de la participation

La loi sur le pouvoir d’achat, publiée en février dernier au Journal officiel, autorise le déblocage exceptionnel de la participation jusqu’à 10 000 euros pour tous les salariés possédant un plan d’épargne d’entreprise. Nous évoquions ce dispositif il y a quelques mois de cela . Il est aujourd’hui bien enclenché. Zoom sur la situation actuelle.

Selon les fonds de gestion détenteurs des actifs placés par les salariés, les Français « étaient sur les starting-blocks » après l’annonce par le gouvernement du lancement de la mesure. D’après leur évaluation, le déblocage moyen se situe à ce jour autour de 3000 euros par personne. On est encore bien loin du plafond maximum autorisé de 10 000 euros. Au final (la mesure est accessible jusqu’au 30 juin 2008), ces mêmes professionnels évaluent entre 5 et 8 milliards d’euros, le montant des sommes qui devraient être débloquées.

Rappelons qu’en 2005 - date du premier déblocage - , les ménages avaient sorti 7,5 milliards d’euros. Selon l’INSEE, ces fonds étaient alors destinés prioritairement (2/3 à 3/4 du total) à des dépenses d’investissement immobilier ou de réaffectation vers d’autres produits d’épargne. Aujourd’hui, tensions sur le pouvoir d’achat obligent, les Français semblent se diriger plus vraisemblablement vers des dépenses de consommation plus courante. Une affaire à suivre.

Créé le 14 avril 2008
© IEFP - la finance pour tous
 
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !