L’impact de la crise sur la consommation des ménages

L’impact de  la crise sur la consommation des ménages

L’INSEE présente, dans sa note de conjoncture de juin 2012, une analyse de la consommation   Définition La consommation est le fait de consommer des biens et services, généralement dans le but de satisfaire ses besoins ou ses désirs. Elle est le fait des consommateurs et des entreprises. La face complémentaire de la consommation est la production et la distribution.
des ménages pendant la crise. La consommation des ménages est une donnée essentielle sur la santé économique du pays puisqu’elle représente 55 % du PIB   Définition Indicateur économique mesurant les richesses créées dans un pays sur une période donnée.
Il correspond à la somme des valeurs ajoutées dégagées par les entreprises financières et non financières, les collectivités publiques, les ménages et les associations à but non lucratif résidant dans ce pays, soit la totalité de la production de biens et services réalisée sur la période considérée dans un pays donné.
La variation du PIB sur une période donnée est l’indicateur le plus couramment utilisé pour mesurer la croissance économique
et qu’elle explique 30 % de la variation du PIB chaque trimestre. L’INSEE pointe le ralentissement de la consommation des ménages entre 2008 et 2011. Cela peut s’expliquer par la baisse du pouvoir d’achat   Définition Le pouvoir d’achat est la quantité de biens et de services que l’on peut acheter avec ses revenus. Son évolution est liée à celle des revenus d’une part et à celle des prix d’autre part.
Si la hausse des revenus est supérieure à celle des prix, le pouvoir d’achat augmente. Dans le cas contraire, si l’augmentation des prix est supérieure à celle des revenus, le pouvoir d’achat diminue.
Source : INSEE
et par la hausse de l’épargne de précaution. De plus, la structure de la consommation a aussi été modifiée. Explications

Créé le 02 juillet 2012
© IEFP - la finance pour tous
 
 
institut pour l'éducation financière du public