L’investissement Socialement Responsable poursuit sa progression

ISR

Selon l’enquête menée par Novethic, les encours placés sur des fonds ISR (Investissement Socialement responsable) progressent une nouvelle fois pour la 8ème année consécutive. 
Entre 2010 et 2011, cette progression a été de 69 % sur le marché français. L’encours s’établit à 115 milliards d’euros.

Une progression remarquable en 2011

Alors que les marchés actions baissent régulièrement depuis quelques années, le marché de l’ISR progresse encore fortement et les encours atteignent, à fin 2011, 115 milliards d’euros. 
Désormais, les investisseurs institutionnels portent à eux seuls près de 70 % des encours de l’ISR à fin 2011, contre 56 % en 2010. Les compagnies d’assurance en sont les plus friandes en détenant 40 % de cette part, loin devant les caisses de retraite et de prévoyance et les institutions publiques.

ISR

Un engouement des particuliers

L’engouement vers les fonds ISR de la part des particuliers (1/3 des encours) s’effectue majoritairement par le biais d’OPCVM classiques (FCP, Sicav,…). En 2011, les souscriptions de particuliers en fonds ISR ont progressé de 89 % pour atteindre 21 milliards d’euros. 
L’épargne salariale est également un moyen important de souscrire des fonds ISR pour les particuliers, puisqu’ils ont investi 13 milliards d’euros en 2011, en progression de 38 % par rapport à 2010. _ Aujourd’hui, 25 % des investissements réalisés par les particuliers en épargne salariale sont effectués dans un fonds ISR.

Répartition des encours ISR par type d’investisseur

(En Mds €)

ISR

Une modification de la composition des fonds

La composition des fonds ISR a également évolué en 2011, puisque les obligations représentent désormais 44 % au détriment des actions, en baisse de 21 %. Quant aux valeurs monétaires comprises dans les fonds ISR, elles restent stables avec une part de 34 %.

La labéllisation ISR

Les fonds ISR disponibles en France sont au nombre de 312 et, pour être labéllisés ISR, ces fonds doivent investir dans des entreprises qui ont démontré que leur gestion et leurs orientations prenaient en compte des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance. De la même manière, Novethic a établi une liste des entreprises indésirables au sein des fonds ISR, comme celles coupables de violations de conventions internationales sur les droits humains ou sur l’environnement.

Créé le 19 avril 2012
© IEFP - la finance pour tous
 
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !