Le plafond du Livret A passe à 19 125 € au 1er octobre

Au premier octobre, le plafond du Livret A passera de 15 300 € à 19 125 €. Le Livret de Développement durable (LDD) voit son plafond doubler, de 6 000 à 12 000 €.

Le gouvernement avait promis un doublement du plafond du Livret A. La hausse se fera par étape. Pour commencer, une hausse de 25 % sera effective dès le 1er octobre prochain, permettant de relever le plafond de 15 300 à 19 125 €. Le ministre de l’économie, Pierre Moscovici, a annoncé qu’une nouvelle hausse de 25 % serait appliquée avant la fin de l’année 2012. Le LDD, offrant le même taux de rendement que le Livret A (2,25 % actuellement), verra son plafond doubler au 1er octobre, de 6 000 à 12 000 €. De bonnes nouvelles pour les épargnants en recherche de produits d’épargne sûrs et non fiscalisés : les livrets réglementés (Livret A, LDD, livret Jeune, livret d’épargne populaire) sont les seuls supports de placement à ne supporter ni impôt, ni prélèvements sociaux.

Pour rappel, le livret A peut être détenu par tous ! Il est donc possible d’en ouvrir un à un nourrisson, ce que font souvent les parents ou les grands parents à la naissance d’un enfant. Le LDD, en revanche, est réservé aux contribuables, c’est-à-dire ceux qui font une déclaration d’impôts, qu’ils soient imposables ou pas. Avec le relèvement des plafonds de ces deux livrets, une famille avec deux enfants va donc pouvoir placer 100 500 euros sur ces produits d’épargne défiscalisés (4 x 19 125 et 2 x 12 000).

Selon la Banque de France, on dénombre 61,6 millions de Livrets A, dont 8,5 % seulement avaient un solde égal ou supérieur au plafond actuel de 15 300 euros (chiffres fin 2011). L’encours moyen n’est que de 1 500 €.

Pour la suite, les relèvements du plafond du placement préféré des Français s'effectueront "en fonction des besoins" du logement social. L’objectif actuel du gouvernement est de construire 150 000 logements sociaux (contre 120 000 l’an passé). Car 65 % de la collecte sur ces livrets réglementés est centralisée à la Caisse des dépôts et consignations pour financer les HLM.

La fiscalité du Livret A reste inchangée

Le gouvernement envisageait de soumettre les sommes excédant l’ancien plafond aux prélèvements sociaux (de 15,5 % actuellement). Mais le ministre du Budget Jérôme Cahuzac a indiqué que la fiscalité de ce placement ne sera pas modifiée. Les intérêts à 2,25 % du Livret A continueront donc d'être non soumis aux prélèvements sociaux.

Créé le 17 septembre 2012
© IEFP - la finance pour tous
 
Noter cet article
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Moy : 0

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

       
ARTICLES LIÉS
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !