Ouverture du marché de l’énergie : les Français s’interrogent

Une étude sur les consommateurs face à l’ouverture du marché de l’énergie a été conduite par TNS Sofres et Unilog Management, en juin dernier. Elle révèle de fortes attentes de la part des Français en matière d’environnement et de maîtrise de leur consommation d’énergie.

L’ouverture à la concurrence est mal appréhendée

Depuis le 1er juillet 2007, chaque particulier a la possibilité de souscrire librement un contrat d’énergie (électricité, gaz) auprès d’un fournisseur français ou européen. Seulement 12% des Français en ont conscience. Plus de 50% d’entre eux sont dans l’impossibilité de citer d’autres fournisseurs que les opérateurs historiques. Enfin, 3% sont prêts à changer de fournisseurs. A titre de comparaison, dans les autres pays européens, l’ordre de grandeur est compris entre 10% et 15%.

Le prix et l’environnement : les premiers critères de choix

Sollicités sur les critères de choix de leur futur fournisseur, les Français sont sensibles à 47% aux prix pratiqués et à 45% aux efforts consentis pour la préservation de l’environnement et le développement des énergies alternatives.

Un objectif : mieux gérer sa consommation

Avec l’ouverture du marché à la concurrence, les Français pensent pouvoir réduire leur facture énergétique personnelle. Ainsi, 32% d’entre eux souhaitent être facturés sur la base de leur consommation réelle, 29% être conseillés pour l’achat d’appareils et 26% profiter de conseils en matière d’économie d’énergie.

Créé le 06 août 2007
© IEFP - la finance pour tous
 
Noter cet article
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Moy : 0

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

       
ARTICLES LIÉS
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !