Parité : les femmes toujours absentes des directions d’entreprise

Journée internationale des droits de la femme

Les femmes sont toujours sous-représentées dans les organes de direction des entreprises. La France a pourtant adopté une loi qui impose un quota de femmes dans les conseils d’administration des grandes entreprises.

Que dit la loi française ?

La France a décidé, comme 17 autres pays dans le monde, de passer par la voie légale pour améliorer la parité dans les organes de direction des grandes entreprises. La loi du 27 janvier 2011, dite loi Copé-Zimmermann impose aux entreprise cotées et aux entreprises employant au moins 500 salariés, présentant un chiffre d’affaires d’au moins 50 millions d’euros que le conseil d’administration compte au moins 20 % de femmes d’ici 2014 et au moins 40 % d’ici 2017.

Les femmes dans les directions des entreprises du CAC 40

En septembre 2012, les femmes représentent 24 % des conseils d’administration des entreprises du CAC 40. Mais toutes les sociétés ne jouent pas le jeu. Seules 28 entreprises du CAC 40 respectent déjà la loi Copé-Zimmermann. Le meilleur élève du CAC 40 est la société Publicis avec une parité parfaite au conseil d’administration. Le bonnet d’âne revient à EADS qui n’a aucune femme présente dans son conseil d’administration.

Mais la loi ne dit rien en ce qui concerne la présence des femmes dans les comités exécutifs. Et c’est là que le bât blesse. Les entreprises du CAC 40 comptent au maximum 25 % de femmes dans leur comité exécutif.
Pire : 12 entreprises du CAC 40 n’ont aucune femme présente au comité exécutif.

Part  des femmes dans les organes de direction des entreprises du CAC qui ne respectent pas encore la loi Copé-Zimmermann

 

Conseil d’administration

Comité exécutif

Cadres et ingénieurs

EDF

16,6 %

12,5 %

24,0 %

LVMH

17,6 %

6,7 %

62,0 %

Capgemini

14,3 %

7,1 %

27,5 %

Alcatel-Lucent

15,4 %

8,3 %

21,2 %

Renault

10,5 %

20,0 %

17,0 %

Lafarge

17,6 %

10,0 %

19,0 %

Veolia environnement

11,1 %

0,0 %

27,6 %

Solvay

13,3 %

0,0 %

35,0 %

Vinci

16,6 %

0,0 %

17,0 %

Technip

27,3 %

0,0 %

17,0 %

STMicroelectronics

11,1 %

0,0 %

23,0 %

EADS

0,0 %

0,0 %

Non connu

En % en 2012 / Source : Challenges

Des progrès ont été faits ces dernières années. En 2007, les femmes ne représentaient que 8,5 % des conseils d’administration des entreprises du CAC 40.

Évolution de la part des femmes au sein des conseils d'administration/ de surveillance des entreprises du CAC 40

La question est alors de savoir si ces entreprises réussiront à respecter une proportion de 40 % de femmes dans les conseils d’administration en 2017.

Et dans les autres pays ?

Le cabinet international Mercer a réalisé une étude pour déterminer les pays qui laissent le plus de chances aux femmes dans les postes de direction ou de management. Cette étude se base sur 5321 entreprises dans 41 pays en 2011.

Il semble que les femmes soient mieux considérées dans les pays de l’ex bloc soviétique. En effet, ce sont la Lituanie, la Bulgarie et la Russie qui forment le trio de tête avec plus de 40 % des postes de direction et de management accordés à des femmes. Loin derrière, la France ne propose que 28 % de ces postes aux salariés féminins.

Part des femmes dans les postes de direction ou de management

En savoir plus

Deux quiz pour faire de vous un(e) expert(e) sur ce sujet d’avenir.

Créé le 08 mars 2013
© IEFP - la finance pour tous
 
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !