Pensions de retraite en France, qu’en est-il exactement ?

Selon la dernière étude de la Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques), la pension moyenne des 15 millions de retraités français, tous régimes confondus, s’établissait à 1.122 euros bruts mensuels en 2008. Mais, au-delà de ce chiffre, des différences notables existent entre les salariés, les fonctionnaires, les professions libérales…

Après avoir fait un point sur l’âge de départ à la retraite , il paraît aujourd’hui intéressant d’examiner le montant des pensions de retraite en France.

En effet, dans le cadre du grand débat sur les retraites, qui a débuté le lundi 12 avril, plusieurs données ont été fournies. Le chiffre de 800 euros mensuels, parfois avancé, ne correspond pas à la réalité.

Selon la dernière étude de la Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques), datant d’avril 2010, la pension moyenne des 15 millions de retraités français tous régimes confondus s’établissait à 1.122 euros mensuels (hors droits dérivés, majorations et minimum vieillesse) en 2008.

La retraite obligatoire par répartition continuait de représenter l’essentiel des retraites car les différents dispositifs de retraite complémentaire ne constituaient qu’un faible pourcentage des montants totaux de prestations et de cotisations.

De grandes disparités existent entre secteurs public et privé…

Selon les derniers chiffres du COR (Conseil d’Orientation des Retraites), en 2004, les salariés du secteur privé affiliés au régime général percevaient en moyenne une retraite totale (tous régimes y compris réversion) égale à 1.065 euros par mois. Les fonctionnaires et assurés des régimes spéciaux bénéficiaient, eux, d’une retraite bien plus élevée (1.689 euros). En revanche, les non-salariés percevaient beaucoup moins (671 euros).

Ces écarts importants proviennent des règles de calcul différentes entre les régimes public et privé. Les pensions du public sont calculées selon un traitement indiciaire de fin de carrière (prenant en compte les 6 mois précédant le départ à la retraite) alors que pour le privé, le montant du salaire de base est reconstitué sur la moyenne des 25 meilleures années de salaires.

… Et entre les femmes et les hommes

Des différences importantes entre les pensions des hommes et les femmes ont également été révélées. L’étude de la Drees établit que la pension moyenne des femmes atteignait 825 euros en 2008, contre 1.426 euros pour les hommes.

Néanmoins les disparités s’amenuisent : La pension moyenne de droit direct des femmes représentait 58 % de celles des hommes en 2008, alors qu’elle représentait 55 % en 2004.

Rappelons que la pension de retraite peut être composée de plusieurs éléments distincts. La retraite de base et complémentaire, acquises en contrepartie de l'activité professionnelle et donc des cotisations versées, peuvent être transférées au conjoint survivant lors du décès du bénéficiaire (pension de réversion). A cela s’ajoutent des avantages accessoires, qui dépendent des régimes et de la situation du retraité. Le plus courant bénéficie aux personnes ayant élevé au moins trois enfants.

Retrouvez notre dossier complet sur les retraites

Sources :

Site du COR

Drees

Créé le 14 avril 2010
© IEFP - la finance pour tous
 
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !