Un observatoire de l’épargne à l’AMF

AMF

L’Autorité des marchés financiers se dote d’un observatoire de l’épargne. Ce dernier a pour objectifs d’identifier les différents types de produits proposés aux épargnants, les différents canaux de distribution et d’assurer une veille sur les évolutions et les tendances dans ces marchés.

Cet observatoire, qui a publié au début du mois d’avril le premier numéro de sa lettre trimestrielle, fournit des repères par la constitution d’une base rassemblant les informations sur le marché de l’épargne, sur les comportements, les pratiques de commercialisation ou encore les préoccupations des épargnants.

Le dossier de la première publication est consacré à la tarification des produits financiers.

Ce choix s’est imposé lorsque l’observatoire a remarqué que les frais liés aux produits financiers n’étaient présentés spontanément que 4 fois sur 10 aux clients. Or, ils constituent un élément important du rendement final des placements, surtout lorsque les rendements sont bas.

Pourtant, il existe de fortes disparités entre les différents modes d’accès : Internet est le moyen d’accès en bourse le moins cher comparé à une plateforme téléphonique (- 40 %) ou une agence (- 50 %). Les frais des ordres passés par les sites Internet des grandes banques coûtent deux fois plus cher que sur les courtiers en ligne.

Il pointe aussi un déclin de popularité des produits d’investissements risqués, comme les actions, alors que les livrets d’épargne et l’assurance vie restent populaires.

En savoir plus sur l’observatoire de l’épargne de l’AMF 
Aller plus loin sur la gestion de son épargne

Créé le 11 avril 2012
© IEFP - la finance pour tous
 
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !