Une nouvelle mise en garde de l’AMF

C’est décidément une année « riche » en alertes… C’est la septième mise en garde de l’Autorité des Marchés Financiers de l’année 2011et sa deuxième mise en garde concernant le Forex. Cette fois-ci, c’est conjointement avec l’Autorité de Contrôle Prudentiel (ACP) que l’AMF met en garde les particuliers contre la multiplication des campagnes publicitaires agressives et des propositions d’achat de produits financiers risqués sur le Forex.

Le Forex   Définition Contraction des termes anglais FOreign EXchange souvent utilisée pour désigner le domaine des devises et le monde du change, on parle par exemple du marché du forex pour désigner les échanges quotidiens de devises à travers le monde.
est le marché des changes (FOReign EXchange en Anglais) et le plus grand marché financier du monde. Les échanges de devises sur ce marché impliquent l’intervention de courtiers ou brokers qui proposent aux investisseurs des contrats de vente ou d’achat à terme hautement spéculatifs. A titre d’exemple les contrats d’option binaire ou CFD   Définition Les CFD sont des contrats à terme : l’objet du contrat porte sur l’évolution future de la valeur d’un titre. Si la valeur du titre augmente, le vendeur perd la différence. Au contraire si la valeur baisse, il aura gagné de l’argent. Ce type de contrat permet de « spéculer à la baisse » (c’est-à-dire espérer gagner de l’argent grâce à la chute des cours). L’acheteur espère quant à lui que le cours du titre va monter. Il empochera la différence entre les deux cours. Grâce à l’effet de levier attaché à ces produits , les CFD permettent d’investir sur un capital bien supérieur à celui effectivement détenu par l'intervenant. Les CFD sont des produits dérivés spéculatifs, ce qui signifie qu’ils sont à la fois complexes et particulièrement risqués. Il est nécessaire de disposer d’une importante expérience financière pour y avoir recours. Le démarchage est d’ailleurs interdit pour ce type de produit.
(contract for difference) vendus sur ce marché permettent d’engranger des profits mais aussi des pertes, jusqu’à dix fois supérieures à la mise initiale, en moins de 15 minutes.

L’AMF et l’ACP ont ainsi répertorié des sites internet proposant ce type de contrat, comme www.bforex.com, www.instaforex.com, www.xforex.com ( la liste complète des sites à risque est consultable sur le le site de l'AMF) et qui ne sont pas clairement identifiés comme appartenant à la liste des prestataires habilités à fournir des services d’investissement en France.

Choisir un site qui figure sur cette liste de sites à risque revient à ne pas bénéficier des règles élémentaires de protection des investisseurs, de bonne information ou de traitement des réclamations. Ces sites ont de plus recours à des campagnes de publicité agressives (e-mailing, relance téléphonique) dans lesquelles l’inventaire des risques que présentent ces produits est volontairement omis.

En conséquence, l’AMF recommande aux investisseurs de ne pas donner suite aux sollicitations émanant de ces sites internet et de ne pas les relayer auprès de tiers, sous quelque forme que ce soit

Les précautions à prendre

Avant de vous engager, vous devez vérifier que votre intermédiaire financier possède les habilitations requises. Il doit vous fournir toute l’information nécessaire pour vous permettre de comprendre la nature du produit, les risques qu’il comporte et le montant total des frais qui vous seront facturés. Si vous avez des doutes, vous pouvez vous renseigner sur le site de l’ AMF ou auprès d’AMF Epargne info service au 01 53 45 62 00 du lundi au vendredi de 9h à 17h.

A lire :

La mise en garde de l’AMF et de l’ACP

La précédente mise en garde de l'AMF sur le Forex

Créé le 12 juillet 2011
© IEFP - la finance pour tous
 
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !