Vacances : quelques conseils pour payer en toute sécurité

Pour que vos vacances ne soient pas gâchées par de multiples désagréments (impayés, vol de chéquier, débits trop importants sur votre compte,..) certaines précautions sont à prendre lorsqu’on effectue ses achats en France ou à l’étranger ! Voici quelques conseils utiles pour partir en toute sérénité.

Les contacts indispensables

Avant de prendre le chemin des plages ou des grands horizons, prenez le temps de noter les coordonnées de votre banque et surtout des services d’assistance (juridique, rapatriement, annulation,…) en France et à l’étranger pour l’ensemble de vos moyens de paiement et tout particulièrement pour vos cartes bancaires. Sachez qu’en fonction de votre carte bancaire (nationale ou internationale, classique ou « premier »), vous aurez droit à une gamme d’avantages plus ou moins importants. Renseignez-vous auprès de votre banque.

Les bons réflexes

• Premier réflexe : vérifiez l’approvisionnement de votre compte ! Pour faire face à vos dépenses courantes (alimentation, transport,…), à vos charges fixes pendant son absence (loyer, mensualités de crédit, abonnements en tous genres,…) et pour régler en toute tranquillité vos dépenses de vacances (loisirs, sorties,…) : tenez-vous informé de votre situation financière en regardant régulièrement votre compte grâce à Internet, ou à vos alertes SMS, par exemple.
Si votre budget est « serré », parlez-en à votre conseiller et voyez ce qu’il peut vous proposer. Dans tous les cas, faites votre budget chaque mois pour anticiper et suivre vos dépenses .

• Deuxième réflexe : si vous émettez des chèques, ne signez rien avant d’avoir inscrit le montant, indiqué le bénéficiaire et la date. Si le chèque est rempli par une machine, vérifiez-le avant de signer.
Pour faire opposition, téléphonez à votre banque. Si elle est fermée, adressez-vous au centre national d’appel des chèques perdus ou volés (tel. 08 92 68 32 08) qui enregistrera votre demande pendant 48 heures, le temps que vous puissiez confirmer l’opposition à votre agence. N’oubliez pas de noter le numéro du chèque concerné, il vous sera demandé.
Sachez que payer par chèque est déconseillé à l’étranger, y compris dans la zone euro. Ils génèrent des frais de gestion importants et de toute façon sont souvent refusés.

• Troisième réflexe : vérifiez que votre carte n’est pas expirée, que votre plafond de retrait est suffisant. Sinon, demandez à votre conseiller de relever le seuil de débit de manière temporaire. Il est également conseillé de demander à sa banque la liste des succursales présentes dans le pays visité.
Pour faire opposition, notez le numéro du centre d’opposition de votre banque ainsi que celui de votre carte bancaire (n° à 16 chiffres). Sinon, téléphonez au centre interbancaire (tel. 08 92 705 705).
Si vous partez à l’étranger, vérifiez que votre carte est un modèle international et que vous disposez du n° de téléphone du centre d’opposition international.
Pour les retraits (en zone euro), des frais peuvent être prélevés à chaque opération. Limitez alors les petits retraits, plus coûteux. Pour les paiements, certains pays prélèvent également une commission, voire des frais complémentaires. Pour en savoir plus, contactez votre banque avant de partir.

• Quatrième réflexe : lorsque le paiement de vos réservations n’est pas possible par carte, pensez au virement bancaire. Dans la zone euro, le prix du virement effectué est identique à celui pratiqué en France. En dehors de cette zone, les frais comprennent généralement une commission fixe et des frais proportionnels au montant du virement. Renseignez-vous auprès de votre banque pour connaître le barème des tarifs.
Pour effectuer un virement, vous devez disposer des coordonnées bancaires précises du destinataire : code BIC (code qui désigne la banque où le compte du destinataire est ouvert) et le code IBAN (le n° de compte du bénéficiaire)

Et dans tous les cas :
ne divulguez jamais vos codes bancaires à quiconque.
Cachez-vous des regards indiscrets lorsque vous tapez votre code au distributeur d’argent.

Bonnes vacances !

Créé le 26 juin 2008
© IEFP - la finance pour tous
 
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !