PRATIQUE

L'Euro, notre monnaie

L’Union économique et monétaire de l’Union européenne est née en 1992 avec l’idée de créer une monnaie commune, devenue l’euro et la volonté de coordonner les politiques économiques et budgétaires des États Membres. Le 1er janvier 2002, les billets et les pièces en euros ont été mis en circulation dans 12 des 15 États membres que comptait alors l’Union européenne (UE).

La zone euro

Depuis sa mise en place, l’euro est devenu l’un des symboles les plus visibles de l’intégration européenne et a de nombreux avantages aussi bien pour les consommateurs (des prix facilement comparables) et les entreprises (des échanges plus simples) que pour l’ensemble de l’économie européenne (stabilité de la monnaie, fin des dévaluations compétitives entre pays européens, incitation à la convergence des politiques économiques). Il a également entrainé la disparition des opérations et des commissions de change dans un espace appelé la zone euro.
L’euro fait maintenant partie de la vie quotidienne de plus de 332 millions d’Européens qui vivent dans la zone euro (au 1er janvier 2011). Le symbole de l’euro « € » s’inspire de l’Epsilon grec et représente l’initiale du mot Europe.

Les billets sont émis par la Banque centrale européenne et les banques centrales nationales de l’Eurosystème dont la Banque de France. Sept billets de valeur de 5 à 500 € sont en circulation. Leur taille et leur couleur varient selon leur valeur. Pour chaque valeur, ils sont identiques dans l’ensemble des pays de la zone euro. Chaque billet est doté de sept signes de sécurité qui permettent de vérifier son authenticité. Les pièces sont émises par les Trésors nationaux de chacun des pays de la zone euro. Les pièces européennes ont une face commune et une face nationale. Il existe huit valeurs différentes de 2 € à 1centime d’euros. Billets et pièces d’ euros quel que soit le pays de fabrication ont cours légal dans tous les pays de la zone euro.

Aujourd’hui, 17 des 28 Etats membres de l’Union européenne font partie de la zone euro en adoptant la monnaie unique. Il s’agit de :
l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, Chypre (depuis le 1er janvier 2008), l’Espagne, l’Estonie (depuis le 1er janvier 2011), la Finlande, la France, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, Malte (depuis le 1er janvier 2008), les Pays-Bas, le Portugal, la Slovaquie (depuis le 1er janvier 2009) et la Slovénie (depuis le 1er janvier 2007).

Les pays hors zone euro

La Bulgarie, la Croatie (depuis le 1er juillet 2013) le Danemark, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède font partie des 28 États membres de l’UE (508 millions d’habitants au 1er juillet 2013), mais ne font pas partie à l’heure actuelle de la zone euro.

On trouve aussi l’euro à Monaco, San Marin, au Vatican, en Andorre, au Monténégro et au Kosovo bien qu’ils n’appartiennent pas à la zone euro.
Le Danemark, la Lettonie et la Lituanie participent au mécanisme de change européen, ce qui signifie que la couronne danoise, le lats letton, le litas lituanien, sont liés à l’euro.

L'euro notre monnaie

Vous pouvez utiliser votre carte bancaire dans les pays de la zone Euro aux mêmes conditions tarifaires qu’en France. En clair, il n’y a pas de commissions prélevées lorsque vous retirez de l’argent dans un distributeur de votre banque ou d’une banque partenaire et lorsque vous payez un commerçant dans n’importe lequel des États membres de la zone (mais seulement dans ces États). Les retraits d’argent en zone euro dans un distributeur d’une autre banque sont facturés dans les mêmes conditions que les retraits déplacés en France.

Créé le 29 octobre 2009 - Dernière mise à jour le 17 octobre 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !