PRATIQUE

DÉCRYPTAGES

Seniors : emprunter

Les seniors et le crédit en France

Ces dernières années, les ménages de 65 ans et plus ont accru leur recours aux crédits à la consommation. Cette évolution s’est accompagnée d’une progression régulière de l’utilisation du découvert bancaire.

Comme le souligne le rapport de l’Observatoire des Crédits aux ménages, présenté en mars 2011 et se rapportant à l’année 2010, le recours au crédit à la consommation   Définition Prêt d’un montant compris entre 200 euros et 75 000 euros.
Il sert à financer l’achat de biens de consommation, en excluant le financement immobilier (acquisition ou construction d’un logement) et le financement professionnel.
est fréquent pour les plus de 65 ans pour les aider à faire face aux dépenses de la vie courante. Leur essor est lié au fait qu’une proportion importante des 65 ans et plus estime avoir connu une dégradation de sa situation financière (dans 45,9 % des cas pour les 65 à 69 ans, 48,1 % des cas pour les 70 à 74 ans et 48,8 % des cas pour les 75 ans et plus, contre 40,4 % pour l’ensemble des ménages).

Pour en savoir plus, vous pouvez vous reporter rapport de l’Observatoire des crédits aux ménages.
Pour en savoir plus sur les caractéristiques des crédits à la consommation, récemment réformés par la loi Lagarde, vous pouvez consulter notre rubrique sur le crédit à la consommation.

D’après le rapport précédemment cité, les ménages de 65 ans et plus (et surtout les 70 ans et plus) ont significativement accru leur recours au crédit à la consommation et au découvert bancaire, au cours des dernières années. Fin 2010, 24,2 % d’entre eux détenaient des crédits à la consommation contre 20,7 % en 2008 et 17,2 % en 2003.

Ces crédits sont plus facilement accordés aux seniors que les autres prêts (notamment immobiliers) en raison leur durée relativement courte. En effet l’accès des seniors aux crédits immobiliers, d’une durée plus longue, est très limité. Seuls 5,1 % des ménages de 65 ans et plus avaient souscrit un crédit immobilier en novembre 2010 contre 15,1 % pour la tranche d’âge précédente (les 55-64 ans).

L’allongement de la durée de vie en France change la donne. Selon le bilan démographique établi par l’INSEE l’espérance de vie est restée stable en 2010. L’espérance de vie d’un homme de 60 ans s’établit à 22,4 ans alors que celle d’une femme grimpe à 27,2 ans.

Créé le 30 juin 2009 - Dernière mise à jour le 29 mars 2012
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
 
institut pour l'éducation financière du public