Consommation

Dépenses collectives. Jusqu'où ? Jusqu'à quand ?

Les dépenses de santé

Les dépenses de santé payées par les ménages représentent entre 0,8 % et 4,0 % de leur budget consommation. Mais la dépense totale, y compris les dépenses payées par la Sécurité sociale, est beaucoup plus importante. Aujourd'hui, C’est en réalité le deuxième poste budgétaire des dépenses des ménages (13 %).

Pratiquement chaque année depuis 40 ans, la consommation de santé augmente plus fortement que l’ensemble de la consommation. Cette croissance est soutenue par le développement de l’offre de soins, le progrès technique, l’augmentation de la durée de vie, l’amélioration de la protection sociale. A partir des années 80 et 90, les plans successifs de maîtrise des dépenses de santé ralentissent l’augmentation des dépenses et les ménages tendent à en prendre une part croissante à leur charge.

L'éducation

Autre volet de la consommation financée par les prélèvements publics, l’éducation qui pèse autour de 7 % du total de la consommation des ménages et qui est financée à plus de 90 % par l’État, les communes, les départements et les régions. Ici, on observera que la part consacrée à cette fonction n’a pratiquement pas augmenté malgré la massification et l’allongement des études.

Il reste que, au total, la part de la consommation financée par les prélèvements publics est passée de 12 à plus de 21 %. Cette tendance atteint semble-t-il un pallier et les dépenses de santé restant à la charge des ménages augmentent maintenant sensiblement plus vite que le total. En attendant peut être une évolution de même type pour l’éducation.

Créé le 23 février 2007 - Dernière mise à jour le 25 mars 2014
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !