Crise financière

Brève chronologie de l’euro

Février 1992 : Signature du traité de Maastricht - l’Union Économique et Monétaire (UEM) est lancée

Décembre 1995 : Conseil de Madrid – adoption du nom de la monnaie unique

Juin 1997 : Pacte de stabilité et de croissance (critère du déficit maxi de 3 % et de la dette publique maxi de 60 % PIB).

Juin 1998 : Création de la BCE et du Système européen des banques centrales

Euro

1er janvier 1999 : L’euro devient la monnaie unique de 11 Etats-membres
–rejoints le 1er janvier 2001 par la Grèce,
–le 1er janvier 2007 par la Slovénie,
–le 1er janvier 2008 par Chypre et Malte,
–le 1er janvier 2009 par la Slovaquie,
–et le 1er janvier 2011 par l’Estonie.

1er janvier 2002 : Mise en circulation de l’euro

Mars 2005 : Assouplissement du pacte de stabilité et de croissance

Octobre 2008 : Plan européen anti-crise

Novembre 2009 – mai 2010 : Les débuts de la crise grecque :
Novembre 2009 : Annonce d’un déficit de 12,7 % au lieu de 5,7 %
Avril 2010 : Premier plan d’aide à la Grèce (30 milliards)
Mai 2010 : Plan porté à 110 Milliards, création du Fonds européen de stabilité financière

Mai 2010 : La crise s’étend à d’autres pays d’Europe. Italie, Espagne, Portugal, Irlande. Les banques centrales rachètent de la dette publique. Plans d’austérité

Mars 2011 : Mécanisme européen de stabilité et pacte pour l’euro plus.

21 juillet 2011 : Plan de sauvetage de la Grèce et des autres pays de la zone.

Septembre-octobre 2011 : Adoption du « six pack » pour une meilleure gouvernance économique

26 Octobre 2011 : Nouvelles mesures pour rétablir la confiance.

Novembre - Décembre 2011 : Démission des chefs de gouvernement grec et italien. Nouvelles élections en Espagne. Plans d’austérité

21 février 2012 : Nouveau plan de sauvetage de la Grèce

1er mars 2012 : Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance dans l’UEM

L'europe en 2016

Les difficultés de la zone euro

Lorsque l’on compare différents chiffres comme les déficits publics, la dette publique ou le déficit privé par rapport au PIB de pays hors zone euro, on s’aperçoit que la situation des pays de la zone euro n’est pas si catastrophique.
 

 

Déficit public/PIB 2011

Dette publique/PIB 2011

Déficit privé/PIB 2011

Japon

8,9 %

241 %

 

USA

10 %

108 %

145 %

Zone euro

4 %

91 %

125 %

Il n’y a pas encore de crise de l’euro, de plus l’euro reste la deuxième monnaie de réserve après le dollar, ce qui est très rassurant.

En revanche, au sein de la zone euro, de nombreuses choses ne fonctionnent pas correctement, comme une crise de la dette plus prononcée dans certains pays de la zone euro (Grèce, Espagne,…) ; le problème des notations des États qui, en cas de note dégradée, provoque le renchérissement du coût de l’endettement de l’État concerné ou pire, l’idée nouvelle qu’un État européen puisse faire faillite. Difficulté plus grande qu’ailleurs à se sortir de la crise économique.

C’est une crise de la zone euro et de la gouvernance européenne.

Créé le 05 juillet 2012 - Dernière mise à jour le 07 janvier 2015
© IEFP – la finance pour tous
 
2 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
franchaud , publié le 05/04/2014 17:48

je souhaite m'abonner à la lettre mensuelle.

wilcar , publié le 04/01/2013 10:47

Très bon article très simple aussi

 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !