Directive MIF

Quelles sont vos obligations en tant que particulier ?

Pour permettre à votre  intermédiaire financier de remplir ses obligations en matière d’évaluation du caractère adéquat ou approprié des investissements boursiers qu’il vous proposera, vous devrez lui fournir un certain nombre de renseignements vous concernant.

Fournir les informations nécessaires

Selon le service qui vous est offert ou que vous demandez à votre intermédiaire financier, ces informations peuvent concerner, d'une façon plus ou moins approfondie : votre situation financière, vos objectifs d'investissement, votre expérience et vos connaissances des produits et des risques.

Il est de votre intérêt de répondre à ce(s) questionnaire(s). Si vous ne répondez pas ou de façon incomplète, votre intermédiaire ne pourra pas vous fournir les conseils ou services prévus.

Vous déterminer sur la politique d'exécution des ordres

Si l'intermédiaire auquel vous vous adressez exécute lui-même vos ordres (un courtier en ligne, par exemple), il doit vous soumettre sa politique d'exécution, présentant les moyens qu'il utilise pour exécuter au mieux les ordres. Il vous est toujours possible de faire exécuter vos ordres selon des instructions spécifiques. Par exemple, si votre prestataire propose plusieurs lieux d'exécution pour les ordres, vous pouvez demander que les vôtres ne soient exécutés qu'en un seul lieu déterminé.

Sachez que si vous autorisez l'exécution de vos ordres en dehors d'un marché réglementé ou d'une plate-forme électronique, votre accord doit être explicite.

Avez-vous l’obligation de répondre à ces questions ?

C’est votre intérêt de le faire :

  • Le prestataire doit se fonder sur les informations fournies par ses clients ou clients potentiels pour exécuter le service demandé, à l’exclusion du service d’exécution simple. Mais si vous ne répondez pas ou de manière trop imprécise, l’intermédiaire pourra, et même devra, s’abstenir de formuler des recommandations, vous n’aurez alors droit qu’à l’exécution éventuelle d’un ordre d’achat passé à votre initiative et sous votre seule responsabilité.
  • Indépendamment de cela, vous avez tout intérêt à bien cerner votre demande ou votre projet. Vous serez mieux en mesure d’avoir un dialogue utile avec votre banquier pour éviter les erreurs et prendre la décision la plus adaptée. Car au bout du compte, c’est toujours vous qui décidez.

C’est pourquoi nous vous proposons de vous tester vous-même en utilisant notre questionnaire, sans attendre que votre banquier vous le demande pour mieux savoir quels services et quels conseils vous allez demander.

Créé le 28 février 2012 - Dernière mise à jour le 26 septembre 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !