Finance verte

Taxe carbone : Faites vos comptes

D’un côté, la taxe carbone va entraîner une augmentation du prix de l’essence de 4 centimes par litre, du diesel et du fioul domestique de 4,5 centimes par litre et de 0,35 centime le Kw/h de gaz.

Pour les entreprises, le surcoût lié à ces taxes sera plus que compensé par la suppression de la taxe professionnelle, à partir de 2010 également. Elles ne devraient pas pouvoir justifier de la taxe pour augmenter leurs prix. Certes des problèmes pourront se poser pour certaines activités (par exemple l’agriculture, la pêche ou les transports). Mais des compensations spécifiques devraient être mises en place. Il ne devrait donc pas y avoir de répercussion sur les prix de vente des produits et des services.

Pour les particuliers, l’essence, le gaz et le fioul devraient être les seuls produits supportant une hausse des prix liés à la taxe carbone.

Il n’ y aura pas de taxe carbone sur les consommations d’électricité.

 

Les ménages devraient recevoir une compensation soit sous la forme d’une baisse de leur impôt sur le revenu, soit pour ceux qui n’en paient pas, un chèque « vert ».

Le tarif sera le suivant :

La compensation pour un adulte vivant dans une zone desservie par les transports en commun s’élèvera à 46 €.

Elle sera de 61 € pour un adulte vivant dans une zone rurale.

Chaque personne à charge du ménage ouvrira droit à un montant supplémentaire de 10 €.


Pour un couple avec deux enfants, la compensation atteindra 112 € dans une zone desservie en transports en commun, contre 142 € s’il vit en zone rurale.

Vous en savez assez pour faire vos comptes et vérifier ce qu’il en sera pour vous, du moins si vous ne modifiez pas vos consommations d’essence et de gaz par rapport à celle de l’an passé.

Vous pourrez ainsi savoir si compte tenu de votre situation familiale et de vos consommations actuelles de carburant, de fioul et de gaz, au total vous risquez d’être perdant ou gagnant. Ce calcul est fait à consommation constante. Si vous pouvez économiser sur vos consommations d’essence ou de gaz, vous ferez bouger les lignes et vous gagnerez plus ce que vous perdrez. C’est d’ailleurs l’objectif recherché : réduire la consommation des énergies considérées comme particulièrement polluantes.

Créé le 15 septembre 2009 - Dernière mise à jour le 01 janvier 2012
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !