Livret A

Le circuit du livret A avant 2009

Avant 2009, le livret A n’était disponible que dans trois établissements : la Poste/Banque Postale, le Crédit Mutuel (Livret Bleu ) et les Caisses d’épargne.

Les montants collectés sur ces livrets étaient centralisés à 100 % à la Caisse des dépôts et des consignations (CDC). En échange, ces banques recevaient une commission qui était en 2008 de 1,12 % en moyenne. Ces fonds étaient alloués aux « Fonds d’épargne », branche de la CDC comptablement indépendante, afin de financer des investissements à vocation sociale (logements sociaux, rénovations urbaines, etc). Une partie des fonds centralisés étaient investis par les fonds d’épargne dans des actifs financiers.

Pour conjuguer la sécurité et la liquidité des placements continuellement disponibles des épargnants et la distribution de prêts de longue durée (qui peuvent atteindre jusqu’à 40 ans) qui plus est à des taux privilégiés, les fonds d’épargne doivent, en effet, disposer d’un montant suffisant, stable dans le temps et diversifié. Sa gestion financière consiste à diversifier les horizons de placement afin de répondre aux besoins de liquidité (retrait de dépôts, mobilisation au service des prêts), et afin d’assurer un rendement récurrent et stable sur le long terme. Ce rôle d’investisseur de long terme contribue au financement de l’économie.

Par ailleurs, 9 % des fonds déposés sur les LDD (Livrets de développement durable) étaient en 2008 centralisés vers le fonds d’épargne de la CDC.

Circuit du livret A

Créé le 01 mars 2012 - Dernière mise à jour le 23 septembre 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !