Options

Warrant et option, un même produit ?

Les warrants appartiennent à la même famille que les options et fonctionnent de manière analogue sur le plan de la mécanique financière. Ils relèvent également de la même fiscalité.
Un call warrant (put warrant) sur actions donne à son acquéreur le droit et non l’obligation d’acheter (de vendre) lesdites actions à un prix d’exercice convenu à l’avance et ceci à tout moment d’ici l’échéance prévue au contrat.

Mais les warrants sur actions se distinguent des options sur actions sur un certain nombre de points :

  • Les warrants sont des valeurs mobilières, créées par un émetteur (établissement financier) pour être proposées à la vente aux investisseurs, alors que les options sont des contrats, créés par une entreprise de marché (Euronext par exemple), s’agissant des options échangées sur un marché organisé ou par des établissements financiers s’agissant des options de gré à gré. Les warrants figurent sur le même compte titres que les actions, tandis que la négociation d’options donne lieu à la création d’un compte distinct ;
  • Leurs caractéristiques (échéances, prix d’exercice, quotités) sont choisies par l’émetteur alors que celles des options sont standardisées ;
  • Un investisseur ne peut vendre des warrants que s’il en a préalablement acheté alors que s'agissant des options, une vente peut très bien précéder ;
  • Les warrants sont de type américain (on peut les exercer à tout moment entre la date d’achat et la date d’échéance) alors que les options peuvent être de type américain ou européen }}
  • Un nombre illimité d'options peut être créé pour une même classe mais le nombre de warrants émis sur une maturité et un prix d'exercice donnés est en revanche limité ;
  • Si les options peuvent être négociées à l'unité, il y a souvent une taille minimale de transaction sur les warrants. Ex : si cette taille minimale est de 1000 unités, on ne peut acheter ce warrant que par multiple de 1000 ;
  • La liquidité des warrants (proposition permanente de prix à l’achat et à la vente) est généralement assurée par le seul émetteur alors que plusieurs établissements "teneurs de marché" proposent généralement des prix dans le cas des options. Lorsque tous les warrants déjà émis sont aux mains des investisseurs et que l’émetteur ne souhaite pas en émettre de nouveaux, il ne peut donc coter que des prix à l’achat ("bid only") ;
  • Lorsqu'un warrant est exercé, la livraison est le plus souvent prévue sous forme d'un règlement en espèces, parfois par livraison des titres sous-jacents ; pour les options, seule la livraison de titres est généralement possible.
Créé le 18 avril 2008 - Dernière mise à jour le 01 janvier 2012
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
Noter cet article
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Moy : 0

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

       
ARTICLES LIÉS
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !