Régulation

La régulation financière en France

En France, la régulation (au sens large du terme, c'est à dire englobant à la fois les aspects de réglementation et de supervision) du secteur bancaire et financier est principalement exercée par le ministère en charge de l’Économie et des Finances, par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation (ACPR) et par l'AMF. Une nouvelle institution, le Haut Conseil de Stabilité Financière, réunit ces acteurs en vue d'assurer une meilleure coordination de leurs différentes actions.

Le ministère des finances intervient par voie d’arrêtés ou d’ordonnance, notamment  pour transposer en droit français  les normes européennes ou internationales s'appliquant aux  établissements bancaires et financiers.

L’ACPR est une autorité de supervision indépendante, adossée à la Banque de France, dont la mission principale est d'assurer la stabilité et le bon fonctionnement du système financier.

Le gouverneur de la  Banque de France assure la présidence de l’ACPR. Celle-ci est chargée de délivrer les agréments, de contrôler et de sanctionner les professionnels du secteur bancaire et financier et de protéger leurs clients.

L'Autorité des marchés financiers (AMF), en sa qualité de "régulateur boursier", intervient pour réguler les marchés financiers (contrôle du ou des opérateurs de marché, des intermédiaires, des produits et de l'information financière.

Le Haut Conseil de la Stabilité Financière

Créé par la loi de séparation et de régulation des activités bancaires du 26 juillet 2013 et installé le 3 juin 2014, le Haut Conseil de la Stabilité Financière est chargé de veiller à la stabilité financière en France et de définir la politique macroprudentielle   Définition Décisions prises pour prévenir l'apparition de déséquilibres financiers ou d'un risque systémique pouvant affecter le système financier dans son ensemble et pour augmenter la capacité de résistance de ce dernier en cas de survenance de chocs.
 adaptée à la réalisation de cet objectif. Il dispose pour cela de pouvoirs réglementaires. Il a aussi pour mission de coordonner son action avec celle du Conseil Européen du risque systémique et de la Banque Centrale Européenne. Le Haut Conseil de la Stabilité Financière est présidé par le Ministre des Finances. Il comprend également le Gouverneur de la Banque de France, en sa qualité de Président de l'ACPR, le vice-président de l' ACPR   Définition L’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution) est une autorité administrative indépendante adossée à la Banque de France, créée par l’ordonnance du 21 janvier 2010, issue de la fusion de quatre autorités de la banque et de l’assurance : la Commission bancaire, le Comité des établissements de crédit et des entreprises d’investissement (CECEI), l’Autorité de Contrôle des Assurances et des Mutuelles (ACAM) et le Comité des Entreprises d’Assurance (CEA).
L’ACPR est chargée de l’agrément et de la surveillance des établissements bancaires et d’assurance dans l’intérêt de leur clientèle et de la préservation de la stabilité du système financier.
, le Président de l' AMF   Définition L’AMF (Autorité des Marchés Financiers) est une autorité publique indépendante, créée par la loi du 1er août 2003 dite loi de sécurité financière, issue de la fusion de la Commission des opérations de bourse (COB), du Conseil des marchés financiers (CMF) et du conseil de discipline de la gestion financière (CDGF).
Elle est chargée de veiller à la protection de l’épargne investie en produits financiers, à l’information des investisseurs et au bon fonctionnement des marchés d’instruments financiers.
Site de l’AMF
, le Président de l'Autorité des Normes Comptables ainsi que trois personnalités qualifiées (Mmes Agnès Bénassy-Quéré, Raphaëlle Bellando et Hélène Rey nommées respectivement par le président de l’Assemblée nationale, le président du Sénat et le ministre des Finances).

La Banque de France intervient également dans le domaine de la stabilité financière par l'intermédiaire de travaux d'analyse et de surveillance du risque systémique.

La Direction de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) et la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) comptent également parmi les acteurs du cadre institutionnel réglementaire bancaire et financier.

Créé le 11 mars 2009 - Dernière mise à jour le 30 juin 2014
© IEFP – la finance pour tous
 
1 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
audel , publié le 15/06/2012 17:19

intéressant!

Noter cet article
  • Actuellement 4.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Moy : 4.3

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

       
ARTICLES LIÉS
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !