Banque Publique d’Investissement (BPI)

La Banque Publique d’Investissement (BPI) a été créée le 1er janvier 2013 pour améliorer le financement des entreprises. Son objectif principal est d’accompagner les entreprises dans leur croissance.

Un guichet unique d’aides aux entreprises

Banque publique d'investissment

Comme l’avait annoncé François Hollande durant sa campagne présidentielle, la création  d’une banque publique vise à aider les entreprises à se financer. Le 1er janvier 2013, la Banque Publique d’Investissement (BPI) est officiellement lancée.

La BPI est la réunion de divers organismes qui s’occupaient du financement des entreprises :

  • Oséo qui participe au financement des PME et de l’innovation ;
  • le Fonds Stratégique d’Investissement (FSI), filiale de la Caisse des dépôts qui prend des participations minoritaires dans le capital des entreprises ;
  • CDC Entreprise, filiale de la Caisse des Dépôts, qui gère les prises de participations dans les PME de la Caisse.

La création de la BPI permet aux entreprises d’avoir un guichet unique qui regroupe tous les services. Chaque région dispose de son guichet.

42 milliards d’euros pour le financement des entreprises

La capacité de financement totale de la BPI a été fixée à 42 milliards d’euros pour remplir ses diverses missions.

  • 20 milliards d’euros sont réservés aux prêts directs aux entreprises.
  • 12 milliards d’euros peuvent être utilisés pour garantir les prêts accordés aux entreprises.
  • 10 milliards d’euros permettent d’investir directement dans les entreprises.

Ces fonds proviennent des entités déjà existantes (Oséo, FSI et CDC entreprises).

En 2014, près de 22 milliards d’euros de financement ont été mobilisés par la BPI au profit des entreprises françaises.

Les nouveaux instruments proposés

La BPI ne se contente pas d’agréger les dispositifs existants, elle crée de nouveaux instruments pour faciliter le financement des entreprises.

  • Un nouveau fonds de garantie de 500  millions d’euros a déjà été lancé pour permettre aux PME   Définition Entreprise qui emploie moins de 250 personnes, et qui a un chiffre d'affaires annuel inférieur à 50 millions d'euros ou un total de bilan n'excédant pas 43 millions d'euros.
    et aux TPE   Définition Entreprise qui emploie moins de 20 salariés.
    de contracter des crédits auprès de leurs banques.
  • Des prêts pour l’innovation dans les PME   Définition Entreprise qui emploie moins de 250 personnes, et qui a un chiffre d'affaires annuel inférieur à 50 millions d'euros ou un total de bilan n'excédant pas 43 millions d'euros.
    entre 30 000 € et 1,5 million d’euros.
  • Un préfinancement du crédit d’impôt recherche qui permet aux entreprises de percevoir une avance avant même d’avoir engagé des dépenses de recherche.
  • Un préfinancement du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi ( CICE   Définition Dispositif fiscal mis en place par le gouvernement Ayrault pour relancer la compétitivité des entreprises qui permet à celles-ci de déduire en 2014 (au titre de l’exercice 2013) une partie des salaires versés, hors salaires qui représentent plus de 2,5 fois le SMIC de leur impôt. Le pourcentage appliqué est de 4 % pour les rémunérations versées en 2013 puis 6 % à compter de 2014.
    ).
  • Des fonds d’investissement de 150 millions d’euros consacrés aux PME et ETI   Définition Entreprise qui a entre 250 et 4 999 salariés, et soit un chiffre d'affaires n'excédant pas 1,5 milliard d'euros soit un total de bilan n'excédant pas 2 milliards d'euros.
    Une entreprise qui a moins de 250 salariés, mais plus de 50 millions d'euros de chiffre d'affaires et plus de 43 millions d'euros de total de bilan est aussi considérée comme une ETI.
    qui exportent.

En 2014, la BPI a accompagné 86 000 entreprises. Elle prévoit d’investir dans 8 000 entreprises d’ici 2017.

L’organisation de la BPI

La Banque Publique d’Investissement prend la forme d’une holding   Définition Une holding est une société sans objet industriel dont l'actif est composé de titres de participations. Par le biais de ces participations financières, la holding gère et contrôle des sociétés ayant des intérêts communs. On parle souvent de « société consolidante » dans la mesure où elle fait remonter dans son bilan les postes comptables de ses participations et où elle établit des comptes consolidés. Si elle est cotée en bourse, ce sont ces comptes consolidés qui reflètent la situation du groupe, et ceux sur lesquels les analystes se focalisent.
détenue à parts égales par l’État et par la Caisse des dépôts et consignations.  Son organisation  se structure autour de deux pôles :

  • Un pôle crédits regroupe les activités auparavant proposées par Oséo
  • Un pôle investissements concentre les activités du FSI et CDC-entreprise.

Banque publique d'investissment

Nicolas Dufourq exerce les fonctions de président de la BPI depuis juin 2013.

Composition du conseil d’administration: 4 représentants de l’État, 4 représentants de la CDC, 2 représentants de région, 3 personnalités qualifiées et 2 représentants des salariés. La parité est respectée.

En savoir plus

Le site de la BPI 

Créé le 11 mars 2013 - Dernière mise à jour le 17 juin 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
14 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
L’équipe de l’IEFP, publié le 14/06/2016 15:33

Bonjour,

La BPI est une banque publique française qui ne dispose pas d'agences à l'étranger. Il peut s'agir éventuellement d'une banque privée. Attention à une éventuelle arnaque.

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

Jerome64 , publié le 13/06/2016 22:37

Bonjour,
J'ai ouvert un compte à la banque BPI de Faro,
On me demande de faire un premier virement minimum de 500 euros.
Est-ce normal ??
Merci d'avance de votre réponse et bonne soirée.

L’équipe de l’IEFP, publié le 20/04/2016 11:53

Bonjour,

Seule la BPI pourrait vous le dire. Il convient donc de les contacter.

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

lmasihu , publié le 20/04/2016 08:24

Bonjour,
Je projette le création d'une holding pour acquisition de part progressive dans une entreprise que je reprends avec un salarié pour obtenir 49% de parts sont 24 mois. Je souhaite solliciter un prêt bancaire pour l'acquisition de la première tranche (14%). Puis-je avoir recours au cautionnement de la BPI dans un cadre comme celui-là ?

L’équipe de l’IEFP, publié le 18/04/2016 11:26

Bonjour,

Votre prêt professionnel doit disposer d'une assurance spécifique. Le contrat en stipule les termes, à priori. N'hésitez pas à revenir vers BPI pour en savoir plus. Vous pouvez également questionner votre expert-comptable.


Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

Pascal88 , publié le 16/04/2016 10:37

Bjr, ayant créé ma sarl il y a 2 ans j'ai un prêt Oseo qui m' a permis de démarrer. Aujourd'hui, je suis contraint d' arrêter mon activité étant atteint d'une grave et longue maladie. Je souhaite bien sûr faire marcher mon assurance mais ne sais pas à qui m' adresser.
Si vous pouviez m' aider quant aux démarches à effectuer et auprès de qui.
Je vous remercie par avance.

ambassadeur , publié le 07/09/2015 17:41

merci avoir pour un projet novateur

L’équipe de l’IEFP, publié le 10/04/2015 15:57

Bonjour,

Vous pouvez vous adresser en premier lieu à d'autres banques et parallèlement prendre l'attache de la CCI de votre département, de l'antenne de la BPI et contacter les collectivités locales (commune, région) pour faire le tour des subventions et accès au crédit envisageables.

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

edouard , publié le 08/04/2015 22:35

je désire reprendre un fond de commerce dans la restauration et employer 3 personnes en plus de moi actuellement 2 personnes pour cette brasserie je rencontre des soucis a obtenir un prêt auprès des banques
que dois je faire j ai un apport de 21000€ pour un fond qui en vaut 120000€ ,,,,,
Avez vous une solution ?? quand on veux s investir et créer des emploies
merci de votre réponse

L’équipe de l’IEFP, publié le 15/09/2014 15:47

Bonjour,

Un prêt à 2% par an est tout sauf une "arnaque", quelque soit le bien à financer. Par contre, un prêt à 2% par mois et à fortiori par jour serait illégal car dépassant le taux de l'usure.

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !