PRATIQUE

Actions : comment les acquérir ?

Les ordres de bourse

Il existe différentes façons de passer un ordre de bourse correspondant à différentes stratégies de gestion de son portefeuille. Selon que l’on souhaite mettre des limites de gain ou de perte sur certaines valeurs ou traiter à tout prix sur d’autres, il est important de savoir utiliser les ordres les plus adaptés. 

  • L'ordre à la meilleure limite.
    Avec un ordre « à la meilleure limite », vous achetez vos actions à leur cours d’ouverture s’il est passé avant le début de la séance boursière (9 heures le matin à Paris), ou en fonction de la meilleure offre (pour un achat) ou de la meilleure demande (pour une vente) en cours de séance. Il n’est pas conseillé, car vous ne connaissez pas le prix à l’avance et, si les échanges sont peu nourris, il peut n’être exécuté qu’en partie.
  • L'ordre à cours limité ne comporte pas cet inconvénient : avec lui, vous définissez le prix maximum accepté lors d’un achat, ou le prix minimum lors d’une vente. Il n’y a pas de mauvaises surprises possibles, mais il faut fixer des limites compatibles avec les cours car, sinon, l’ordre n’est que partiellement ou pas du tout exécuté. C’est celui qu’il faut utiliser en priorité si vous investissez sur des valeurs très volatiles dont les cours connaissent de fortes variations.
  • L’ordre au marché est prioritaire et donne la certitude qu’il sera intégralement exécuté s’il y a suffisamment de contrepartie (vendeurs ou acheteurs, selon le cas). Mais il n’y a pas de limite de prix et, si le cours évolue brutalement, vous pourrez être pénalisé en achetant trop cher ou en vendant trop bon marché. À utiliser avec la plus extrême précaution.
  • Les ordres à seuil de déclenchement permettent quant à eux de définir un niveau de prix à partir duquel vous déclenchez un achat ou une vente. Si vous détenez une action qui vaut 100, vous pouvez par exemple passer un ordre de vente avec un seuil de déclenchement à 95 : si l’action voit son cours baisser jusqu’à ce niveau, vous la vendrez automatiquement.
  • Les ordres à plage de déclenchement sont similaires aux précédents, mais l’opération d’achat ou de vente n’est lancée que dans la fourchette de cours indiquée. Vous pouvez par exemple décider d’acheter une action lorsqu’elle franchit le cap des 100 euros et avant qu’elle n’atteigne 105 euros. Cet ordre permet aussi de vendre des titres dès qu’ils baissent d’un certain montant, tout en arrêtant la vente s’ils descendent en dessous d’un certain montant.

Certaines sociétés ont développé d’autres types d’ordres, plus sophistiqués. A réserver aux investisseurs avertis…

A savoir

  • Les ordres pour lesquels vous ne spécifiez pas de date limite de validité sont valables pour la seule journée de bourse concernée. Une exception : dans le cas du Service de règlement différé, les ordres sont valables jusqu'au jour de liquidation.
  • Une fois votre ordre exécuté, vous recevez de votre intermédiaire un "avis d'opéré" qui rassemble toutes les informations relatives à l'exécution de votre ordre : lisez-le soigneusement et conservez-le.
Créé le 19 juin 2007 - Dernière mise à jour le 21 septembre 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !