L’argent dans tous ses états

Dans la vie quotidienne, l’argent s’utilise sous différentes formes : papier, métal ou d’autres bien plus modernes. Revenons un instant sur les différents modes de paiement.

Les formes classiques de l’argent

Argent liquide

L’argent liquide : attention aux poches percées !

En pièces de monnaie ou en billets, l’argent liquide semble le plus simple des moyens de paiement surtout pour les modiques sommes (alimentation, tickets de transport, journaux et magazines,…). Il peut devenir une contrainte lorsque la somme devient substantielle : les pièces ne demandent qu’à être dépensées et les billets peuvent s’envoler...

Chèque

Le chèque : pas avant 16 ans !

En ouvrant un compte courant dans une banque, il est possible d’obtenir un carnet de chèques à son nom. Il permet de régler ses achats chez la plupart des commerçants. Une pièce d’identité est souvent demandée afin de vérifier que vous en êtes bien le propriétaire. Cependant, face à l’afflux de chèques volés ou frauduleux, les commerçants peuvent parfois refuser le règlement par chèque. Il est donc préférable de leur poser la question en entrant dans la boutique ! 

Des formes plus modernes

Virement

 

Le virement : Un paiement invisible!

Il permet de transférer l’argent d’un compte vers un autre. Il sert souvent à régler les factures récurrentes, telles que la cantine, l’eau, l’électricité.

Mandat

Le mandat : Un paiement en « écriture »

Cet écrit bancaire ou postal permet depuis un guichet d’envoyer une somme d’argent à une personne ou à un organisme, avec son accord. Le mandat est le plus souvent utilisé ppur envoyer de l’argent à un proche qui fait un séjour à l’étranger.

Télépaiement

 

Le télépaiement 

il permet de payer à distance grâce à un traitement informatique des données. Cela se fait par Internet ou par téléphone en indiquant son numéro de carte bancaire. On peut également transférer de l’argent sur un compte bancaire.

Carte bancaire

La carte bancaire : Elle peut parfois brûler les doigts !

Tout comme le chéquier, c’est en ouvrant un compte courant dans une banque, qu’il est possible de l’obtenir. Communément appelée « Carte Bleue », cette carte est très pratique et présente plusieurs versions : 
La carte de retrait : c’est dès 12 ans avec l’autorisation des parents. Comme son nom l’indique, elle permet de retirer des espèces en général dans les distributeurs automatiques de sa banque, d’effectuer des virements, et de consulter le solde de son compte... mais aucun paiement n’est possible avec cette carte !

Carte de paiement

La carte de paiement classique 

C’est à 18 ans. Elle permet de bénéficier de toutes les fonctions de la carte de retrait mais également de payer tous ses achats ou services en différé (tous les « x » de chaque mois) ou en débit immédiat. Aujourd’hui, beaucoup de cartes pour les jeunes n’autorisent les paiements qu si le compte est approvisionné.

Moneo

Le porte-monnaie électronique : Pratique mais pas partout !

Il se présente sous la forme d’une carte à puce et permet de régler des achats de petite valeur chez certains commerçants ou encore de payer le stationnement dans certaines villes. Cette carte porte le sigle « Monéo ». Lorsqu’elle est vide, tout paiement devient impossible. Il faut alors la réapprovisionner à une borne spéciale souvent située dans les mairies ou les bureaux de poste. Ce moyen de paiement est encore limité.

Et demain ?

Il sera possible de régler ses achats avec un téléphone portable, par empreinte digitale ou encore avec l’iris de son œil qu’il suffira de passer devant un lecteur : c’est la biométrie. Il s’agit de l’identification d’une personne grâce à ses caractéristiques biologiques. Les possibilités seront multiples. Les échanges d’argent seront ainsi de plus en plus dématérialisés. Peut-être que nous n’entendrons bientôt plus le bruit des pièces qui tombent sur le sol...

N’oublie pas que, indépendamment de la manière dont tu effectues tes paiements, il est si simple de dépenser que l’on peut rapidement se retrouver sans un sou ! Il est donc capital de savoir bien gérer son argent.

la bibliotheque
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !