ENSEIGNER

Modules 1ère et Tle STMG

Programme de STMG en classe de première et terminale
Vous trouverez ci-dessous l'ensemble des ressources de notre site en relation avec les programmes officiels de l’Éducation Nationale.

separateur 480

Le programme

Ressources sur le site

Quelles sont les grandes questions économiques et leurs enjeux actuels ?

 

Production, répartition, dépenses ?
- Les choix économiques, les besoins, les biens et les services, la rareté
- La production
- Les formes de la répartition
- Les dépenses de consommation, d’investissement

Définition

  • Consommation   Définition La consommation est le fait de consommer des biens et services, généralement dans le but de satisfaire ses besoins ou ses désirs. Elle est le fait des consommateurs et des entreprises. La face complémentaire de la consommation est la production et la distribution.

Dossier

Fiche Repères

Vidéo

Les échanges économiques
- La spécialisation, l’échange, le prix
- Les interrelations entre les agents économiques
- Les fonctions de la monnaie

Modules de l’espace enseignants

Monnaie, lien économique et politique

Les moyens de paiement spécifiques

Autres ressources sur le site

Article

Dossier

Quiz

Fiche de bibliothèque

Comment se crée et se répartit la richesse ?

 

La mesure de la production et ses limites
- La valeur ajoutée, le Produit intérieur brut (PIB)
- Le taux de croissance du PIB.

Ressources sur le site

Définition

  • PIB   Définition Indicateur économique mesurant les richesses créées dans un pays sur une période donnée.
    Il correspond à la somme des valeurs ajoutées dégagées par les entreprises financières et non financières, les collectivités publiques, les ménages et les associations à but non lucratif résidant dans ce pays, soit la totalité de la production de biens et services réalisée sur la période considérée dans un pays donné.
    La variation du PIB sur une période donnée est l’indicateur le plus couramment utilisé pour mesurer la croissance économique

Articles

Vidéo

Fiche Repères

La dynamique de la répartition des revenus
- Les revenus primaires : les revenus du travail, les revenus du capital, les revenus mixtes
- Le partage de la valeur ajoutée
- Les revenus de transfert
- Le revenu disponible

Ressources sur le site

Articles

Fiche Repères

Comment les ménages décident-ils d’affecter leur revenu ?

 

L’arbitrage entre consommation et épargne
- Les déterminants de la consommation et de l’épargne
- Le pouvoir d’achat.

Modules de l’espace enseignants

Tentations et dangers dans la gestion de son budget

L’arbitrage entre consommation et épargne

Autres ressources sur le site

Dossiers

Fiches Repères

Définition

  • Consommation   Définition La consommation est le fait de consommer des biens et services, généralement dans le but de satisfaire ses besoins ou ses désirs. Elle est le fait des consommateurs et des entreprises. La face complémentaire de la consommation est la production et la distribution.

Quiz

Vidéos

L’évolution du mode de consommation
- Les coefficients budgétaires
- La structure de la consommation

Modules de l’espace enseignants

L’évolution des modes de consommation

Autres ressources sur le site

Dossier

Fiche de bibliothèque

Fiche Repères

Vidéo

Quels modes de financement de l’activité économique ?

 

La situation financière des agents économiques
- Les capacités et besoins de financement
- L’autofinancement.

Modules de l’espace enseignants

Une entreprise, son développement et son financement à chaque étape

Autre ressource sur le site

Définition

  • Taux d’autofinancement   Définition Il exprime le rapport entre l’épargne brute et la formation brute de capital fixe (FBCF) c'est-à-dire les investissements matériels immatériels réalisés par une ou un ensemble d’entreprises. Il est plus ou moins élevé en fonction d’une part du poids relatif des dépenses salariales et des charges fiscales et financières des entreprises, et d’autre part du niveau des investissements. Plus le taux d’investissement est élevé et moins les entreprises ont besoin de recourir à des financements extérieurs. C’est une situation plutôt favorable pour développer les investissements, mais cela peut aussi traduire un faible niveau d’investissement.

Financement direct et financement indirect
- Le financement direct et le marché financier
- Les titres financiers
- Le financement indirect et les banques

Modules de l’espace enseignants

Le surendettement des ménages

Le Crédit Municipal de Paris (CMP) : « La banque historique des Parisiens »

Autres ressources sur le site

Définitions

  • Action   Définition Une action est un titre de propriété, (pouvant donc être acheté ou vendu) , émis par une société de capitaux.. Elle donne droit à la propriété d'une partie du capital, avec les droits qui y sont attachés, notamment le droit de voter aux assemblées d’actionnaires et le droit de percevoir des dividendes. Elle se distingue de l’obligation qui, elle, est un titre de créance (la formalisation d’un emprunt émis par une entreprise).
  • Dividende   Définition Le dividende est la partie du bénéfice d'une société qui est distribuée aux actionnaires. Pour un actionnaire, c'est le revenu que lui rapportent les actions qu'il détient jusqu'à ce qu'il les vende.
    Si une société fait des bénéfices, son assemblée générale décide, soit de les distribuer, en partie ou en totalité, soit de les réinvestir ou de les garder en réserve. Si elle décide de les distribuer, chaque actionnaire reçoit, au titre de chaque action détenue, une partie égale de ce bénéfice qui est le dividende. Le versement d'un dividende n'est pas systématique et son montant est variable d'une année sur l'autre, puisqu'il dépend à la fois des résultats de l'entreprise et de la politique de distribution.
    L'actionnaire perçoit généralement le dividende sous forme de numéraire mais il a parfois la possibilité d'opter pour un paiement sous forme d'actions.
  • Obligation   Définition Une entreprise (une collectivité publique ou l’Etat) peut solliciter un emprunt en émettant des obligations. L’obligation représente une fraction de cet emprunt. En contrepartie, de son investissement, le détenteur de l’obligation percevra des intérêts, que l’on nomme « coupons ». Il s’agit en tant que tel d’un titre de créance cessible, pouvant même faire l’objet d’une cotation en Bourse. Mais elle ne confère ni de droit de vote ni de droit aux dividendes au sein de la société émettrice, contrairement à l’action.
  • Coupon   Définition Nom de l'intérêt versé (généralement chaque année) à tout détenteur d'une obligation . Le terme "coupon" vient du coupon en papier que l'on détachait autrefois des obligations.
  • Titre financier   Définition C’est un actif financier qui peut prendre la forme d’une action, d’une obligation, d’un titre de créance ou d’un OPCVM, qui lui-même contient des actions, obligations ou titres de créance. Il peut être émis par une société ou par un Etat.
    On parle aussi de valeur mobilière.

Dossiers

Fiche Repères

Quiz

Fiche de lecture

L’État doit-il intervenir sur les marchés ?

 

La légitimité d’une intervention de l’État
- Les fonctions régaliennes
- Les défaillances du marché
- Les imperfections du marché

Ressource sur le site

Vidéo

L’État acteur sur le marché des biens et services
- La politique de la concurrence
- Les autorités administratives indépendantes
- Les services publics

Modules de l’espace enseignants

Protection du consommateur en matière de crédit

Autres ressources sur le site

Définitions

  • AMF (Autorité des Marchés Financiers)   Définition L’AMF (Autorité des Marchés Financiers) est une autorité publique indépendante, créée par la loi du 1er août 2003 dite loi de sécurité financière, issue de la fusion de la Commission des opérations de bourse (COB), du Conseil des marchés financiers (CMF) et du conseil de discipline de la gestion financière (CDGF).
    Elle est chargée de veiller à la protection de l’épargne investie en produits financiers, à l’information des investisseurs et au bon fonctionnement des marchés d’instruments financiers.
    Site de l’AMF
  • ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résoltion)   Définition L’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution) est une autorité administrative indépendante adossée à la Banque de France, créée par l’ordonnance du 21 janvier 2010, issue de la fusion de quatre autorités de la banque et de l’assurance : la Commission bancaire, le Comité des établissements de crédit et des entreprises d’investissement (CECEI), l’Autorité de Contrôle des Assurances et des Mutuelles (ACAM) et le Comité des Entreprises d’Assurance (CEA).
    L’ACPR est chargée de l’agrément et de la surveillance des établissements bancaires et d’assurance dans l’intérêt de leur clientèle et de la préservation de la stabilité du système financier.

Article

Dossier

Conférences

Vidéos

Le chômage résulte-t-il de dysfonctionnements sur le marché du travail ?

 

Le fonctionnement du marché du travail
- L’offre et la demande de travail
- La population active et le taux d’activité
- Les emplois typiques et atypiques
- Les négociations salariales
- Les contraintes légales et conventionnelles
- Le SMIC

Ressource sur le site

Définition

  • SMIC   Définition Il s’agit du Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance. C’est le salaire en-dessous duquel il est interdit de rémunérer un salarié du secteur privé. Le Smic est revalorisé tous les ans au 1er janvier en application d'une formule qui tient compte de la hausse des prix à la consommation, hors tabac (c’est-à-dire du niveau d’inflation sur un an) chez les personnes à faibles ressources, et de l'évolution du pouvoir d'achat du salaire horaire moyen d'un ouvrier et d'un employé.

Fiche Repères

Les explications principales du chômage
- Le chômage et le taux de chômage
- La flexibilité du marché du travail
- Le chômage structurel et conjoncturel

Ressources sur le site

Articles

Dossiers

Fiche repères

Quelle est l’efficacité de l’intervention sociale de l’Etat ?

 

Les domaines d’intervention
- Les inégalités et la justice sociale
- La protection sociale
- Les logiques d’assurance et d’assistance
- Le traitement social du chômage

Ressources sur le site

Dossiers

Quiz

L’efficacité de la politique sociale
- La progressivité de l’impôt
- La redistribution

Module de l’espace enseignants

La redistribution : L’APL, un exemple d’allocation. L’analyse d’une feuille de paie

Autres ressources sur le site

Fiche Repères

Vidéo

L’économie sociale et solidaire
Les acteurs de l’économie sociale et solidaire

Module

L'épargne solidaire

Autres ressources sur le site

Dossiers

Conférence

Article

Vidéo

L’État a-t-il des marges de manoeuvre en termes de politiques économiques ?

 

La politique économique
- Le libéralisme, l’interventionnisme
- Les finalités et objectifs des politiques économiques
- Les politiques conjoncturelles et structurelles
- L’expansion, la récession, la dépression
- La politique monétaire et l’instrument du taux d’intérêt
- La politique budgétaire, les prélèvements obligatoires
- Le solde budgétaire, la politique de relance, la politique de stabilisation

Ressources sur le site

Articles

Définitions

  • Déflation   Définition La déflation peut être définie comme le contraire de l’inflation, à savoir une situation de baisse générale et durable des prix.
  • Inflation   Définition Hausse continue du niveau général des prix. Pour mesurer le taux d'inflation on utilise, la plupart du temps, l'indice des prix à la consommation.
  • Récession   Définition Dans un cycle économique, une récession est une phase de diminution passagère de la production.
  • Stagflation   Définition Cette expression, contraction de « stagnation » et d’ « inflation », désigne une situation économique combinant à la fois un ralentissement sensible du taux de croissance (souvent accompagné d’un fort taux de chômage) et un taux d’inflation élevé.

Dossiers

Fiches Repères

Vidéos

Les contraintes pesant sur les politiques économiques dans la zone euro
- La coordination des politiques économiques
- Le financement du déficit budgétaire
- La dette souveraine

Module de l’espace enseignants

Quelle politique budgétaire dans un contexte de réduction des déficits ?

Autres ressources sur le site

Définition

  • Dette souveraine   Définition Dette émise ou garantie par un emprunteur souverain, c'est-à-dire un Etat. Cette dette est réputée plus sure que celle émise par un acteur économique privé car pour faire face aux charges de sa dette, l’Etat peut éventuellement faire appel à des fonds prélevés sur l’ensemble des agents économiques sur lesquels il exerce sa souveraineté.

Articles

Définition

  • Banque centrale européenne   Définition La Banque Centrale Européenne définit et met en œuvre la politique monétaire de la zone euro. Sa mission principale est d’assurer la stabilité des prix dans la zone euro. Elle est l’unique instance pouvant autoriser l’émission de billets de banque dans la zone euro puisqu’elle détient et gère les réserves de changes des pays de la zone euro.

Dossiers

Fiches Repères

Vidéos

Une régulation des échanges internationaux est-elle nécessaire ?

 

La nécessité d’une régulation mondiale des échanges
L’Organisation mondiale du commerce et ses missions

Ressources sur le site

Module de l’espace enseignants

L’évolution des échanges internationaux dans le monde et le rôle de l’OMC

Article

Définition

  • OMC   Définition L’Organisation mondiale du commerce a été créée en 1995 en remplacement du GATT ( Accord Général sur le commerce et les droits de douanes) où sont négociés des accords destinés à réduire les obstacles au commerce international et à garantir des conditions égales pour tous. L’OMC constitue également un cadre juridique et institutionnel pour la mise en œuvre et le suivi de ces accords et pour le règlement des différends découlant de leur interprétation et de leur application. L'ensemble des accords commerciaux qui forment actuellement les instruments de l'OMC comprend 16 accords multilatéraux distincts (auxquels tous les Membres de l'OMC sont parties) et deux accords plurilatéraux différents (auxquels seuls quelques Membres de l'OMC sont parties). Actuellement, l'OMC compte 153 Membres. Les décisions de l'Organisation sont en général prises par consensus par l'ensemble des Membres. L'instance suprême est la Conférence ministérielle qui se réunit tous les deux ans environ.
    Consulter le site

Pourquoi mettre en œuvre une croissance soutenable ?

 

La nécessité d’une nouvelle forme de croissance
- Le développement durable
- Les indicateurs de développement durable
- Les instruments du développement durable

Ressources sur le site

Articles

Dossier

Créé le 22 février 2012 - Dernière mise à jour le 10 juin 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !