PRATIQUE

Avantages fiscaux pour les propriétaires de leur résidence principale

L’absence d’imposition des plus-values en cas de revente

Pour la vente d’un immeuble à usage de résidence principale, vous n’aurez pas à payer la taxe sur la plus value immobilière.
Cette exonération d’impôt exige toutefois que les contribuables revendent leur résidence principale dans un délai rapide après avoir quitté les lieux. Avant la crise, ce délai était fixé à un an par l’administration fiscale.

Pour tenir compte des difficultés rencontrées par certains particuliers pour céder leur bien, ce délai a été rallongé à deux ans pour les ventes réalisées au cours des années 2009 et 2010.

Néanmoins, pendant ce délai, le contribuable ne doit pas mettre le bien concerné en location ni le prêter à un membre de sa famille ou à un tiers.

Créé le 11 avril 2012 - Dernière mise à jour le 01 septembre 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !