PRATIQUE

Prêt immo : l'essentiel à savoir

L'apport personnel

C'est la part de financement de votre projet immobilier dont vous disposez sans emprunter auprès de l’établissement de crédit. L’apport est constitué de votre « cash », c'est-à-dire de vos liquidités personnelles et aussi de votre épargne mobilisée : livret, PEL,….

Bien que certains établissements acceptent d'accorder un crédit immobilier sans apport personnel de l'emprunteur, un minimum est généralement exigé et les conditions de crédit accordées sont d'autant meilleures que cette part est importante. Il faut savoir qu’un apport personnel conditionnera le montant du prêt et souvent sa durée ou ses mensualités : plus votre apport est important, plus courte sera la durée de remboursement ou moins élevée sera votre mensualité de remboursement. On remarque qu’en cas d’absence d’apport personnel, le taux d’intérêt peut être plus élevé : de 0,40 à 0,60 %, voire plus.

Lorsqu’on calcule le montant de son achat immobilier, il ne faut pas oublier de compter les frais de notaire et de garantie du prêt. Sachez que les frais de notaire, qui peuvent être importants (environ 7 % du prix de vente pour un logement achevé depuis plus de 5 ans) doivent être financés par un apport personnel ou par des prêts aidés, mais ne le sont pas par des prêts bancaires ordinaires.

Il est aussi recommandé de conserver une épargne de précaution pour faire face à des dépenses imprévues mais fréquentes lors d’un achat immobilier (chauffage, travaux, impôts…) et de ne pas investir toutes ses disponibilités dans l’apport personnel.

Vous pouvez également vous adresser à votre caisse de retraite ou de prévoyance, qui accorde des prêts compris la plupart du temps entre 3K€ et 5K€, ainsi que les Collectivités Locales qui peuvent accorder des prêts à l’accession dans le cadre des PAS fonciers.

Les structures départementales comme l’ADIL (Agence Départementale pour l’Information sur le Logement) peuvent vous conseiller utilement sur les aides et les prêts réglementés.

Lien : ANIL (Aide Nationale pour l'Information sur le Logement)

Créé le 03 mars 2009 - Dernière mise à jour le 31 janvier 2012
© IEFP – la finance pour tous
 
5 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
L’équipe de l’IEFP, publié le 15/11/2016 11:54

Bonjour,

Il s'agit d'une difficulté de transfert qui relève d'un défaut informatique, a priori. Il convient donc de négocier avec votre banque directement en saisissant le directeur de l'agence voire le médiateur de la banque.

Meilleures salutations
L’Equipe de Lafinancepourtous.com

Chisanasosu , publié le 10/11/2016 17:40

Bonjour! Ma question se porte sur le sujet suivant : demande de transfert de fonds APL qui dure une semaine voire trois semaines si je rappelle pour signaler qu'il n'a toujours pas été effectué. Nous sommes actuellement en paiement du crédit de la maison du prêt à taux zéro. Je dois appeler tous les mois pour en faire la demande. Tous les 24 de chaque mois, la CAF leur verse l'apl. J'attends trois voire quatre jours avant d'appeler ma banque de crédit pour demander le transfert. Cela fait la deuxième fois qu'on me le fait depuis le début du paiement du prêt à taux zéro. Est-ce légal? Alors que la personne m'a bien dit que l'argent leur était versé sachant qu'il prenne une part pour le prêt PAS. Ce qui est normal. J'attends votre réponse avec impatience. Merci.

L’équipe de l’IEFP, publié le 13/04/2016 11:01

Bonjour,

Une fois défiché vous avez accès au crédit sans qu'aucun établissement financier soit dans l'obligation de vous prêter.

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

peter.bolena , publié le 12/04/2016 15:17

mon dossier de surendettement se termine en 05 2014 jai conservè mon decouver ma carte bleue .combien de temps faut il pour demander un credit
apres avoir terminer le remboursement de ma dette
je vous remerci

martins , publié le 09/11/2013 22:09

Tres clair

 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !