PRATIQUE

Jeunes : se loger

Les divers frais à prendre en compte

Vous avez décidé de louer un logement et êtes prêt à vous lancer dans sa recherche. Commencez par bien définir vos critères de choix en termes de localisation, taille, accessibilité, proximité de commerces ou services, etc. Autant de données à ne pas négliger car dans une grande ville, vous pouvez par exemple perdre beaucoup de temps dans les transports.

Ensuite (et surtout, probablement !) interviendra un facteur budgétaire. Vous devrez savoir de quel budget vous disposez, ce qui vous amènera d'ailleurs peut-être à faire des choix parmi vos critères prioritaires…

Etablir un budget

Le budget de votre installation ne se résumera pas au montant du loyer ! Pour établir correctement le budget nécessaire pour vous loger vous devez répertorier tous les éléments concernés.

  • Certains seront acquittés une fois pour toutes : les frais d’agence, le dépôt de garantie, le déménagement, l’achat des premiers meubles et équipements ménagers. A noter que le dépôt de garantie versé à la signature du contrat de location a été réduit de deux à un mois de loyer, avec la possibilité d'en étaler le paiement sur la durée du bail.
  • D’autres seront récurrents : l’assurance d’habitation, EDF, GDF, Internet, les impôts locaux (taxe d’habitation)…

Vous pouvez affiner votre budget en tenant compte des aides auxquelles vous avez droit .

Le montant du budget nécessaire à une installation dépend de la ville où vous vous installez et du type de logement. Pour vous donner un ordre d’idée, comptez de 1800 à 2000 euros environ pour l’installation proprement dite si le logement n’est pas meublé. Cette somme comprend le premier mois de loyer, le dépôt de garantie, les frais d’agence, le déménagement, les achats de meubles et équipement électroménager, l’assurance du logement.

Ne pas faire l’impasse sur l’assurance de votre logement

Le contrat doit comporter une assurance minimum obligatoire. La loi vous demande de vous assurer contre les risques du locataire à savoir incendie, dégât des eaux et explosion.

Ce minimum obligatoire correspond à une assurance de responsabilité civile du locataire envers le propriétaire, qui vous protège contre les dommages qui sont causés par vous-même.

Bien souvent, les contrats d’assurance habitation proposés vont au-delà du minimum obligatoire, et c’est d’ailleurs tout à fait de votre intérêt. Mieux vaut en effet être couvert contre les risques de vol, d’effraction ou de sinistres touchant vos biens. Une assurance multi-risques habitation propose une couverture plus ou moins large de vos biens personnels et des dommages qu’ils peuvent subir. En fonction de ce que vous possédez dans votre logement, l’assureur détermine avec vous la valeur totale pour laquelle vous souhaitez être couvert.

Grâce à la souscription d’une assurance multirisques habitation, la responsabilité civile privée du locataire est couverte. Par exemple si votre chat cause des dégradations chez vos voisins, l’assureur leur règlera le montant des dommages.

Voici quelques conseils pour assurer votre logement dans les meilleures conditions possibles :

  • Pour des objets qui ont une valeur importante, gardez les justificatifs de prix d’achat ou d’évaluation.
  • Il existe des contrats « multi-risques » formulés spécialement pour des étudiants. Lisez attentivement les modalités du contrat pour vous assurer que les risques couverts correspondent à votre besoin et à votre souhait.
  • Pensez à interroger l’établissement qui assure vos parents : il vous consentira peut-être un tarif plus avantageux pour cette raison.
  • Le prix n’est pas tout : lisez bien toutes les clauses, vérifiez le montant des éventuelles franchises (ce qui restera à votre charge quel que soit le montant du sinistre), les plafonds de garantie et les risques exclus.
  • En cas de sinistre, vous avez 5 jours ouvrés pour prévenir votre assurance. Ne laissez pas passer ce délai et faites-le par lettre recommandée avec accusé de réception.
Créé le 14 juin 2007 - Dernière mise à jour le 03 février 2012
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
 
institut pour l'éducation financière du public