Déductions, réductions et crédits d'impôt

Les réductions d’impôt : à destination des ménages imposables

La réduction d’impôt

Il s'agit ici de retrancher une somme d'argent directement de l'impôt à payer et non pas du revenu à déclarer. Ce système s’applique notamment à la souscription de  part de fonds commun de placement dans l’innovation (FCPI) et de fonds d’investissement de proximité (FIP) ou encore aux dons au profit d’œuvres caritatives. La réduction d’impôt permet ainsi de diminuer l'impôt, voire de l'annuler. En revanche, il n'y a pas de compensation si le montant de la réduction est supérieur à celui de l'impôt dû. Une réduction d’impôt n’est intéressante que pour les ménages imposables.

La souscription de parts de FCPI (fonds communs de placement dans l’innovation) ou de FIP (Fonds d’investissement de proximité) vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt égale à 18 % de vos versements, ces derniers étant retenus dans la limite annuelle de 12 000 € si vous êtes célibataire et de 24 000 € si vous êtes marié ou pacsé. Soit 1 800 € d’économie d’impôt pour 10 000 € de versements, à condition que l’impôt à payer soit au moins égal à 1 800 €. Si votre impôt n’est que de 1 500 € vous aurez « perdu » 300 € de réduction d’impôt.

Ces investissements sont par nature risqués puisque l’argent est investi dans des entreprises en création ou évoluant dans des secteurs risqués.

Créé le 18 avril 2012 - Dernière mise à jour le 26 septembre 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
2 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
L’équipe de l’IEFP, publié le 19/08/2014 16:48

Bonjour,

Vos questions sont multiples. Nous vous invitons à parcourir nos dossiers pratiques sur les "Questions clefs avant d'investir" (horizon, objectifs, les précautions à prendre...), dans notre rubrique Epargne et Placement.
Concernant les FICP, ceux-ci permettent de bénéficier d'une réduction d'impôt, qui diminue ainsi l'impôt à payer mais qui ne donne pas lieu à remboursement si le montant de la réduction est supérieur au montant de l'impôt dû.

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

Toto , publié le 11/08/2014 15:59

Bonjour, je n'y connais rien du tout alors pardonnez-moi si je dis des bêtises..

Je gagne 1350 net par mois et je peux en épargner 500 mensuellement.

Donc avec un impôt d'environ 600 l'année prochaine, comment réduire cette somme ? Et comment faire travailler mon argent mensuellement (PEL à 2,50 qui me ferait éconimiser 50 000 en 7 ans) c'est mieux que de monter une affaire non ? par contre on m'a conseillé d'ouvrir également un CEL mais je ne le sens pas..

Je pense également que je vais être augmenter pour être à 1500 net..est-il possible de faire passer cette augmentation autrement ? ou la rajouter directement sur le PEL ?

Deux dernières choses:
- Je me demandais si l'Etat remboursait les déductions d'impots si jamais elles étaient supérieures à l'impôt lui même..? Apparement par sur les FCPI, mais y'a t-il un autre moyen pour que l'Etat remplisse ma caisse (pour changer) ?

-Les primes liées à l'emploi, où sont-elles le mieux placées ? Sachant que dans le PES ou PEE cela me permettrait de ne pas me les faire imposer ? Mais si je les rajoutent directement dans mon PEL..?

 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !