Accueil ›› Outils ›› Dictionnaire ›› U

Dictionnaire

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - Z
 

UNAF (Union Nationale des Associations Familiales)

Créé en 1945, cet organisme défend les intérêts des familles, disposant du monopole de la représentation de celles-ci auprès des pouvoirs publics. L'UNAF dispose par ailleurs du statut d’association d'utilité publique et, depuis 1988, l’UNAF et les UDAF sont reconnues comme des associations de consommateurs. A ce titre l’UNAF est régulièrement et officiellement consultée sur toutes les questions liées à la consommation et à l’épargne. Depuis 1975 les organisations catégorielles (défendant un problème spécifique : enfants handicapés, veuvage…) sont autorisées à intégrer l’UNAF, de même que les familles étrangères résidant sur le territoire français. L’UNAF regroupe aujourd’hui près de 7 500 associations familiales, représentant elles-même plus de 750 000 familles.
L’UNAF anime un réseau de 22 URAF (Unions régionales des Associations familiales) et 100 UDAF (Unions départementales des associations familiales) qui bénéficie d'un financement public de 25 millions d'euros par an (2007)

(voir la liste des associations de consommateurs sur le site conso.net)

Consulter le site de l'UNAF

Unité de consommation

Pour comparer le niveau de vie des ménages, il faut prendre en compte le nombre de personnes composant chacun d'entre eux. Mais on ne peut s'en tenir à diviser le revenu par ce nombre. En effet, lorsque plusieurs personnes vivent ensemble, il n'est pas nécessaire de multiplier tous les biens de consommation (en particulier, les biens de consommation durables) par le nombre de personnes pour garder le même niveau de vie.
Aussi, pour comparer les niveaux de vie de ménages de taille ou de composition différente, on utilise une échelle d'équivalence. L'échelle actuellement la plus utilisée (dite de l'OCDE) retient est la suivante :
- 1 UC pour le premier adulte du ménage ;
- 0,5 UC pour les autres personnes de 14 ans ou plus ;
- 0,3 UC pour les enfants de moins de 14 ans.

Ainsi pour un ménage composé de deux adultes et de deux enfants de 10 et 15 ans, on divisera le revenu par 1+(2x0,5)+0,3 = 2,3 unités de consommation.
(source: INSEE)

Unités de compte

Les contrats d'assurance vie en unités de compte (UC) s'opposent aux contrats en euros. Quand vous souscrivez un contrat en euros, vous avez la garantie de récupérer au minimum le capital investi (plus les intérêts des placements sans risque dans lesquels ce capital a été investi). Les contrats en UC sont représentatifs d'OPCVM qui eux-mêmes sont investis en actions, obligations, immobilier... On est sûr à la sortie de récupérer autant d'unités de compte que ce qu'on a souscrit mais on n'est pas sûr de l'évolution des UC elles-mêmes qui varient comme les supports qu'elles représentent. A long terme, les contrats en UC offrent une meilleure rentabilité que les contrats en euros, mais il faut être certain de ne pas être obligé de les céder au mauvais moment.

Unités de performance

Vocabulaire propre à Alcatel-Lucent qui désigne des droits conditionnels qui confèrent à l’intéressé le droit de recevoir une rémunération en espèces ou en actions.

Usufruit

L’usufruit est le droit de disposer d’un bien (meuble ou immobilier) et d’en tirer des revenus (des loyers dans le cas d’un bien immobilier) sans pour autant en détenir la propriété. Celui qui conserve la propriété du bien est alors nommé le « nu-propriétaire ».

En règle générale, le propriétaire a également l’usufruit de ses biens. Mais il peut y avoir « démembrement » de la propriété, soit naturellement au décès d’une personne (son conjoint optant par exemple pour la totalité en usufruit, et laissant les enfants se partager la totalité du patrimoine en nue-propriété), soit par la volonté d’une personne essentiellement pour des raisons d’optimisation fiscale.

Usure (seuil ou taux d'usure)

Taux (TEG ou TAEG) maximum auquel un prêt peut être accordé. Ce taux, défini par la loi, est calculé trimestriellement par la Banque de France. Le taux d'usure varie en fonction du type de crédit consenti.

Source : CCSF

 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !