Accueil ›› Outils ›› Médiathèque ›› Bibliothèque ›› Revues ›› L’argent

L’argent

de Marianne

L’hebdomadaire Marianne a publié le 11 juin 2011 un numéro hors série regroupant un ensemble de textes « fondamentaux » sur l’argent. L’ambition est d’être pédagogique, d’éveiller la curiosité et de fournir au lecteur « des bases de réflexion et de discussion pour mieux appréhender une époque incertaine où les valeurs sont fuyantes et les menaces, en revanche, bien présentes ».

Voici donc l’argent placé sous le regard croisé de quelques grands romanciers (de Molière à Georges Pérec), penseurs (d’Aristote à George Simmel), historiens (de Fernand Braudel à Niall Ferguson ), économistes (d’Adam Smith à Joseph Stiglitz), et religieux. Ce recueil de textes montre, s’il en était encore besoin, que la compréhension de la question de l’argent ne peut être confiée aux seuls économistes. Il intéressera sans doute un large public et certainement les enseignants et les étudiants (notamment ceux qui présenteront le 1er juillet concours d’entrée à Sciences Po ).

 Les textes, forcément courts, affirment une thèse, décryptent un enjeu, enseignent un savoir ou une morale. Ils cernent les apports de l’argent, ses dérives et souvent l’entremêlement des deux. Les désaccords sont nombreux, surtout parmi les économistes.

Il y a beaucoup de pépites, célèbres ou moins célèbres. Dommage que, souvent, les dates de référence des textes ne soient pas celles de leur création, mais de leur plus récente publication. On peut regretter aussi quelques longueurs, des répétitions sur la crise actuelle et quelques absences notables, les romanciers des lumières, l’historien Jacques Le Goff sur l’argent au Moyen Age, ou des économistes comme Friedrich Hayek, Milton Friedmann, Michel Aglietta ou André Orléan.

Marianne 
numéro Hors Série Juin Juillet 2011 
100 pages, 6 €

Créé le 24 juin 2011 - Dernière mise à jour le 03 février 2012
© IEFP – la finance pour tous
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !