Accueil ›› Outils ›› Médiathèque ›› Bibliothèque ›› Romans ›› La fortune de Sila

La fortune de Sila

de Fabrice Humbert

Le deuxième roman de Fabrice Humbert se situe délibérément du côté de Balzac et des « Illusions perdues ». Il raconte l’histoire croisée, plus ou moins entremêlée de personnages- types de notre monde : le jeune noir immigré d’Afrique; le courtier américain en crédits immobiliers; l’épouse aux beaux seins et au foyer; l’oligarque russe; sa femme, brillante intellectuelle; le jeune mathématicien français qui se fait embaucher dans une banque à Londres ; le jeune et ambitieux chargé de relations publiques d’une boite de nuit branchée.

La qualité du roman, qu’on lit d’une traite, tient à ce que ces « portraits- types » ont chacun de l’épaisseur et de la complexité. Ils veulent tous construire leur vie et lui donner un sens. Comme chez Balzac, le roman met en scène ce que cela devient dans le monde tel qu’il est, celui de l’effondrement de l’URSS, de la globalisation et de l’innovation financière. Un monde dans lequel «désormais les choses étaient claires. L’argent était leur maître ». Le lecteur découvrira les gagnants et les perdants sans trop de surprises. Le cynisme triomphe. Et pour ce qui est des gagnants il pensera peut être à la formule de l’humoriste Alfred Capus :
 « Il est arrivé !- Oui mais dans quel état ! ».

Fabrice Humbert
Editions Le Passage
Septembre 2010, 320 pages, 18 €

Créé le 12 janvier 2011 - Dernière mise à jour le 06 février 2012
© IEFP – la finance pour tous
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !