Banque et crise

Je cherche aujourd'hui la banque la moins exposée à la dette grecque et qui est susceptible de résister le mieux à un krach.

Par Mathias

Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France a déclaré le 15 mai 2012 « qu’aucun groupe financier français (banque ou assurance) ne serait mis en difficulté par un scénario extrême sur la Grèce » tel qu’une éventuelle sortie de la Grèce de l’euro.

Les groupes financiers français ont déjà  intégré dans leurs résultats les effets de la décote de 53 % consentie sur la dette publique grecque qu’ils détenaient. Selon le gouverneur de la Banque de France, elles ont même  provisionné 75 % de leur exposition à la dette grecque. La dette grecque est maintenant essentiellement supportée par les Etats européens qui apportent des garanties au  Fonds de soutien de la zone euro (FESF) qui accordent les prêts à la Grèce et par la Banque Centrale Européenne. 

 Cependant certaines banques sont également exposées à la situation grecque du fait des prêts  au secteur  privé grecs ou d’autres actifs grecs qu’ils détiennent. De ce point de vue la banque française la plus exposée parait être le Crédit Agricole qui a acquis, il ya quelques années, Emporiki , la 5ème plus grande banque  grecque. Cette banque risque  de subir des pertes supplémentaires  et d’avoir des besoins de recapitalisation.

Créé le 18 mai 2012 - Dernière mise à jour le 18 mai 2012
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
Noter cet article
  • Actuellement 4.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Moy : 4.5

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

       
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !