Emprunter à 80 ans

Ma mère, âgée de 80 ans, détient un PEL ouvert en 2003. Peut elle, malgré son âge, emprunter pour effectuer les travaux à partir des droits acquis ? L’épargne en compte est de 5000 €. La maison qu’elle habite nécessite des travaux d’isolation (amiante), de réfection des installations électriques. Son revenu mensuel, constitué de sa retraite et de la reversion de mon beau père s’élève à 2300€. S’y ajoutent 1 livret A et un LDD au plafond. Sa banque la presse de clôturer son PEL et de verser l’épargne sur un "Livret Assurance Vie". Cette souscription ne l’expose-t-elle pas à la fiscalité des contrats d’assurance vie pour les 8 années à venir ?
D’avance, merci. Sentiments distingués.

Par Philippe

L’âge de votre mère – 80 ans, n’est pas un obstacle a priori à l’obtention d’un prêt sachant qu’elle dispose d’un apport.
Toutefois, l’âge peut être un « frein » quant au montant et à la durée du prêt consenti par la banque.
De plus, l’état de santé est un critère capital. Ainsi, les banquiers peuvent s’avérer intransigeants sur l’assurance décès, perte totale ou irréversible d’autonomie (PTIA) souscrite dans le cas d’une offre de prêt si votre mère présente un état de santé dégradé. Le taux de cette assurance en serait alors majorée.

Dans votre cas, le prêt lié à la détention d’un PEL permet de financer des travaux d’entretien et d’amélioration sous certaines conditions : disposer de devis d’artisans, de factures, et un état précis des travaux car tous les types de travaux ne sont pas éligibles. Renseignez-vous auprès de la banque de votre mère.
Par ailleurs, un nouveau prêt « écologique » est actuellement disponible à taux zéro. Il pourrait être intéressant pour votre mère.
Enfin, nous vous invitons à contacter [l’Agence Nationale de l’Habitat->www.anah.fr] qui pourra vous présenter l’ensemble des dispositifs existants pour rénover son logement.

En ce qui concerne la souscription éventuelle d’une assurance vie, le projet répondrait à des objectifs différents, privilégiant la conservation ou la constitution d’un patrimoine en vue de sa transmission. Effectivement, la fiscalité sur les revenus des placements en cas de retraits sur l'assurance vie reste significative lorsqu’elle intervient avant 8 ans : 35 % (+ 11% CSG/RDS) pour un retrait avant 4 ans et 15 % (+ 11% CSG/RDS) pour un retrait entre 4 et 8 ans. En cas de décès, le capital constitué sera transmis au bénéficiaire choisi au moment de la signature du contrat, mais s’agissant des versements réalisés après 70 ans, ils seront taxés après un abattement de 30.500 € mais les intérêts générés seront exonérés.

Créé le 17 avril 2009 - Dernière mise à jour le 19 mars 2014
© IEFP – la finance pour tous
 
2 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
L’équipe de l’IEFP, publié le 12/10/2015 15:41

Bonjour,

Nous ne sommes pas un établissement de crédits mais un site d'information sur les finances personnelles. Pour votre demande, il convient de la faire auprès d'une banque.

Meilleures salutations

L’Equipe de Lafinancepourtous.com

viking22 , publié le 09/10/2015 13:21

Je souhaiterais emprunter 4500 € pour réaliser des travaux de rénovation dans ma maison dont je suis propriétaire depuis 1970 . Je touche 2010 € de retraite par mois

Noter cet article
  • Actuellement 4.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Moy : 4.5

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

       
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !