Fonctionnement du bonus malus

Comment fonctionne le Bonus Malus ?

Par Martine

Le système de bonus/ malus, également appelé par les professionnels le « coefficient de réduction-majoration » (CRM), a été mis en place en France en 1976. Son système est assez simple : l’automobiliste qui ne cause pas d’accident bénéficie d’un bonus : il voit sa cotisation d’assurance réduite. A l’inverse, celui qui se rend responsable d’un accident de voiture subit un malus et le coût de son assurance grimpe… Mais le coefficient applicable n’est pas le même à la hausse et à la baisse !

Pour les années sans accident responsable, le CRM (il est de 1 au départ) est multiplié par 0,95 (réduit de 5 %) par année sans sinistre responsable, pour atteindre un maximum de 0,50, soit un bonus maximum de 50 % au terme de treize années. A noter que ceux qui bénéficient de ce bonus maximum depuis trois années ne supportent pas l’application du malus pour leur premier accident responsable. Mais tous les autres cas de sinistres responsables entrainent une majoration de 25 % du coefficient précédemment appliqué (dans la limite de 350 %. En cas de plusieurs accidents responsables au cours de la même année d'assurance, le coefficient de bonus-malus est multiplié par 1,25 autant de fois qu'il y a eu d'accidents, sans pouvoir excéder 3,50). On obtient donc le nouveau CRM en multipliant le précédent par 1,25… Toutefois, en cas de sinistre partiellement responsable, le CRM augmente de la moitié, soit 1,125. Le malus disparait après deux années consécutives sans accident.

Un exemple : vous êtes assuré depuis un an et n’avez pas eu d’accident. Votre coefficient passe donc à 0,95 à compter de la deuxième année. La prime initiale d’assurance était de 500 euros, elle est donc réduite en année 2 à 475 euros. Mais la troisième année, vous avez un accident responsable. Votre nouveau coefficient sera de 0.95 X 1,25 soit 1,19. Votre nouvelle prime sera alors de 500 X 1,19 soit 595 euros… Ce qui explique que bien souvent, les assurés préfèrent ne pas déclarer certains sinistres pour ne pas voir leur prime d’assurance s’envoler !

Créé le 08 avril 2011 - Dernière mise à jour le 07 octobre 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
4 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
, publié le 02/08/2011 12:07

Bonjour,

La modification du contrat d'assurance auto peut modifier la prime de référence à partir de laquelle la cotisation est calculée.
En cas de changement d'assureur ou de conditions d'assurance, vous conservez le taux de bonus/malus appliqué précédemment. Sous réserve que le conducteur ou les conducteurs assurés restent les mêmes.
Le coefficient du bonus/malus est fonction des sinistres survenus ou non sur une période de 12 mois consécutifs. Seuls les accidents responsables donnent lieu à malus.

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

LOMAD , publié le 02/08/2011 00:26

Bonjour, un assureur peut il réduire le bonus de 0,50 à 0,40 subitement sans aucun sinistre (accident) déclaré durant les 5 dernières années, à l'occasion par exemple d'une modification de contrat (options rajoutés) ?

De même, le fait de faire joué la garantie protection jurique dans un contrat automobile, suite par exemple à un mauvais achat de véhicule (vices cachés) peut-il altéré le bonus ?

, publié le 30/06/2011 14:27

Bonjour,

Il convient de revenir vers votre assureur afin de lui demander quelques explications sur le statut de votre contrat au regard de votre situation personnelle.

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

gerald , publié le 30/06/2011 00:00

j ai ete 3 ans sans accident mais mon assureur n a pas fait baisse mon bonus rester a 0.90 que puis je faire merci

Noter cet article
  • Actuellement 4 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Moy : 4

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

       
Assurance / Prévoyance
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !