Je loue une maison cet été. Quelle est la différence entre des arrhes et des acomptes ?

Je loue une maison cet été. Quelle est la différence entre des arrhes et des acomptes ?

Par Catherine

Le propriétaire demande au locataire le versement d’une somme concrétisant son engagement à louer la maison. On parle d’acomptes ou d’arrhes. Mais ces qualifications correspondent à des engagements différents qu’il faut connaitre pour éviter des désagréments. Il s’agit dans les deux cas d’« avances » représentant environ un quart du prix. 

Toutefois les arrhes sont moins contraignantes que les acomptes car elles n’engagent pas définitivement : seul l’argent versé est perdu et ne vous sera pas remboursé par le propriétaire. Celui-ci pourra lui-même revenir sur son engagement en vous versant le double des arrhes reçues. L’acompte, lui, est définitif : si le locataire annule sa réservation, le propriétaire sera en droit de lui demander de régler l’ensemble du prix de la location.
Retenons que sauf stipulation contraire du contrat, les avances sont des arrhes. Bien vérifier donc son contrat de location.

Créé le 01 juin 2010 - Dernière mise à jour le 27 février 2012
© IEFP – la finance pour tous
 
2 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
, publié le 24/05/2011 11:52

Bonjour,

En cas de résiliation de votre part et sans l'accord du propriétaire, vous devrez verser la totalité du loyer.

Meilleures salutations.

L'Equipe de Lafinancepourtous.com

Neret , publié le 24/05/2011 10:10

Bonjour
Que penser d'un contrat qui stipule d'une part :
RESERVATION
Afin de procéder à la réservation du logement, le Preneur retourne le présent contrat paraphé à chaque page et signé accompagné du versement d’arrhes à hauteur de 20% du loyer d’un montant de 190 euros, soit cent quatre vingt dix euros.

et d'autre part :
ANNULATION
La signature du contrat engage les deux parties de manière irrévocable. Aucune résiliation n’est possible sauf accord écrit des parties. Si le Preneur renonce à la location, il reste redevable de la totalité du loyer.
Finalement, en tant que locataire, à quoi suis-je engagée en cas d'annulation ?

Noter cet article
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Moy : 0

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

       
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !