Société de conseils financiers

Je suis sollicité par une personne qui me propose des conseils financiers. Est-ce qu’elle a le droit de le faire ?
Par Arthur

Toute personne spécialisée dans le conseil et l’investissement financier doit avoir le statut de conseiller en investissements financiers ( CIF   Définition Intervenant sur l’ensemble du patrimoine, il procède à une analyse de la situation de son client et préconise des solutions financières sélectionnées librement parmi plusieurs dizaines ou centaines de fournisseurs. Il assure également le suivi de cette gestion. Les conseillers en investissements financiers sont des indépendants généralement accessibles aux personnes disposant d’au moins 10 000 euros à investir, ou de plusieurs centaines d’euros à placer par mois. Ils peuvent cependant être consultés librement et rémunérés, pour leurs conseils, grâce à des honoraires.
). Celui-ci doit être enregistré sur une liste établie par une association professionnelle habilitée par l’Autorité des marchés financiers ( AMF   Définition L’AMF (Autorité des Marchés Financiers) est une autorité publique indépendante, créée par la loi du 1er août 2003 dite loi de sécurité financière, issue de la fusion de la Commission des opérations de bourse (COB), du Conseil des marchés financiers (CMF) et du conseil de discipline de la gestion financière (CDGF).
Elle est chargée de veiller à la protection de l’épargne investie en produits financiers, à l’information des investisseurs et au bon fonctionnement des marchés d’instruments financiers.
Site de l’AMF
). La liste des CIF agréés est consultable sur le site de l’AMF : www.amf-france.org rubrique « CIF et démarchage ».
Le CIF conseille d’utiliser des produits ou des services (produits financiers, crédit, change…), mais il ne les vend pas. Il n’est pas autorisé à vous demander de lui verser des fonds. Il peut uniquement vous demander le règlement de ses honoraires de conseil.
Si vous avez été démarché par mail, courrier ou téléphone, à votre domicile ou sur votre lieu de travail, le CIF a l’obligation de vous présenter sa carte de démarcheur. Pour vous assurer que le CIF est bien enregistré et habilité à vous proposer ses services, vous pouvez consulter le fichier des démarcheurs mis en place par l’AMF et l’ACP (Autorité de contrôle prudentiel).Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours, à compter de la date de réception du contrat signé par vous et la société.

Créé le 08 juin 2012 - Dernière mise à jour le 08 juin 2012
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
Noter cet article
  • Actuellement 3 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Moy : 3

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

       
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !