PRATIQUE

Achat de particulier à particulier : l’essentiel à retenir

Livres, voiture, vêtements, matériel informatique… : Internet permet de consulter en ligne des millions de petites annonces. Les précautions à prendre pour profiter du meilleur et éviter le pire.

1. Assurez-vous de la qualité et la fiabilité du vendeur

Sur la plupart des sites, les vendeurs habituels sont notés par les acheteurs. Profitez-en ! Des appréciations sur ses performances passées sont consultables directement sur le site, en cliquant sur son nom (ou sa note) : avis sur la conformité des produits déjà vendus par rapport au libellé de l’annonce, sur leur rapidité d’expédition, sur l’arrivage….

2. Vérifiez attentivement les spécifications du produit

Attention ! Les vendeurs particuliers ne sont pas soumis aux mêmes obligations que les professionnels. Résultat, vous ne bénéficiez ni du droit de rétractation ni de la garantie de conformité habituellement attachés aux achats à distance. Mieux vaut le savoir avant de conclure et plus que jamais ouvrir l’œil et le bon. Regardez de près notamment le nom et les caractéristiques détaillées de l’article. Autant que possible, consultez des sites de vente en ligne pour tenter de retrouver les spécifications de l’objet et son prix. En tout état de cause, demandez le maximum de précisions au vendeur : la date et le lieu d’achat, l’éventuelle validité de la garantie, l’état général, les compatibilités entre matériel… Et pour les achats importants (voiture, etc.), n’hésitez pas à demander à voir et/ou à essayer le bien avant de conclure la transaction.
Enfin, méfiez-vous des offres de produits susceptibles d’être des contrefaçons. Renseignements sur le site www.contrefacon-danger.com.

3. Fixez les modalités de livraison

Si l’annonce ne les précise pas, fixez-les avec le vendeur : délai, type d’envoi (simple, recommandé, suivi ou non), possibilité d'une remise en main propre (pour éviter les frais d’expédition).

4. Redoublez de vigilance si vous achetez à un vendeur situé à l’étranger

Les faux vendeurs agissent souvent de l'étranger, en disparaissant après avoir encaissé l'argent ou reçu le matériel. Or, il faut le savoir, en cas de problème, vos recours seront alors bien souvent illusoires. Pour alerter sur une pratique d'escroquerie, appelez Info Escroqueries au 0 805 805 817 (coût d'un appel local) ou connectez-vous sur www.internet-signalement.gouv.fr

5. Privilégiez une solution de paiement sécurisée

Le virement bancaire reste le moyen de paiement à privilégier. Il est possible de passer par un site spécialisé (comme Paypal). Vous pouvez également, moyennant des frais, sécuriser la transaction en passant par un site dit « tiers de confiance » (PriceMinister par exemple). Sur ces sites, le montant de l’achat est bloqué jusqu’à réception de la commande. L’acheteur doit alors confirmer en ligne la conformité de l’article. Ensuite seulement, le site transfère le paiement au vendeur. En revanche, si l'article n’est pas livré ou s’avère non conforme, le site bloque le paiement et aide les particuliers à résoudre leur litige.

A contrario refusez les paiements par mandat postal ou encore les règlements en espèces, via notamment Western Union.

Créé le 13 juillet 2010 - Dernière mise à jour le 16 mai 2017
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !