PRATIQUE

Fonder une famille

Les prestations familiales

Un certain nombre d'aides peuvent vous être apportées par votre Caisse d'Allocations Familiales lorsque vous constituez une famille ou l'agrandissez.

Les allocations familiales

À compter du 2ème enfant, vous pourrez percevoir de la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) des allocations familiales. Elles sont versées mensuellement. Le montant est fonction du nombre d’enfants de la famille.

Depuis le 1er juillet 2015, les allocations familiales seront modulées en fonction des ressources.

Une modulation en fonction des revenus

Trois situations se présentent, en fonction des revenus du ménage : 

  • pour les familles  disposant de ressources annuelles inférieures ou égales à 55 950 euros majorés de 5 595 euros par enfant à charge, rien ne change : ils vont continuer à percevoir les allocations familiales "au taux plein" ; 
  • pour des familles ayant des ressources annuelles d’un montant supérieur à 55 950 euros et inférieur ou égal à 78 300 euros(majorés de 5 595 euros par enfant à charge), les allocations familiales sont divisées par deux ;
  • pour des ménages ayant des ressources annuelles d’un montant supérieur à 78 300 euros(majorés de 5 595 euros par enfant à charge), les allocations familiales sont divisées par quatre.

Montant des allocations familiales au 1e avril 2016 en fonction des ressources

       

Couple avec deux enfants

Ressources annuelles inférieures à 67 408 €

Ressources annuelles supérieures à 67 408 € et inférieures à 89 847 €

Ressources annuelles supérieures à 89 847 € 

Montant de l'allocation 

129,47 €

64,74 €

32,37 €

Couple avec trois enfants

Ressources annuelles inférieures à 73 025 €

Ressources annuelles supérieures à 73 025 € et inférieures à 95 464 € 

Ressources annuelles supérieures à 95 464 €

Montant de l'allocation 

295,35 € 

147,68 € 

73,84 €

Enfant supplémentaire

165,88 €

82,95 €

41,48 €

Majoration pour âge (2)

64,74 €

32,37 €

16,18 €

(2) Lorsqu’un enfant atteint l’âge de 14 ans (le cadet dans les familles de 2 enfants)
(1) Les  montants incluant les majorations pour enfants à charge (5 595 € par enfant)

La PAJE

Dès l’arrivée de leur premier enfant, les familles qui perçoivent des revenus modestes peuvent bénéficier de la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant. Cette dernière comprend en fait plusieurs aides distinctes :

  • La prime à la naissance ou à l’adoption.
    Cette prime est soumise à un plafond de revenus fixé selon votre situation. Son montant est fixé à 923,08 euros (après CRDS) pour une naissance et 1846,15 euros (après CRDS) pour une adoption.
  • L’allocation de base. Cette allocation est soumise aux mêmes plafonds de ressources que pour la prime à la naissance ou à l’adoption.
    Elle est versée chaque mois jusqu’à ce que l’enfant soit âgé de trois ans, sous condition de visites médicales obligatoires pour l'enfant.
  • Le complément de libre choix du mode de garde. Cette aide est destinée aux parents exerçant une activité professionnelle et faisant garder leur enfant de moins de six ans par une assistante maternelle ou une garde d'enfant à domicile. Elle est soumise à des conditions de ressources et à un taux d'activité minimum et versée mensuellement.
  • Le complément de libre choix d'activité devenu la prestation partagée d'éducation de l'enfant (PrePare) à compter du 1er octobre 2014. Ce complément concerne les personnes qui ne travaille plus ou qui exercent une activité professionnelle à temps partiel pour s'occuper de leur enfant de moins de trois ans. Il est aussi soumis à des conditions de revenus et son versement est mensuel. La PrePare accompagne les nouvelles modalités du congé parental, incitant les parents à partager la prise du congé pour l'éducation de l'enfant. Ce nouveau congé parental s'applique aux enfants nés ou adoptés à partir du 1er octobre 2014.

Le nouveau congé parental, concernant les enfants nés ou adoptés à partir du 1er octobre 2014, s'organise de la manière suivante :

  • Pour les parents d'un seul enfant, le congé actuel de six mois pourra être prolongé de six mois (cette durée doit être précisée par décret) supplémentaires à condition que ce soit le second parent qui en soit bénéficiaire ;
  • A partir de deux enfants, la durée totale du congé reste de trois ans, mais à condition qu'une période de six mois (cette durée doit être confirmée par décret) soit prise par le second parent. Sinon, la durée du congé est réduite à deux ans et demi.

L’Allocation de Parent Isolé (API)

A compter du 1er juin 2009, l'Allocation de parent isolé (Api) est remplacée par le Revenu de solidarité active.

Créé le 05 février 2008 - Dernière mise à jour le 07 septembre 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
4 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
L’équipe de l’IEFP, publié le 05/09/2016 13:17

Bonjour,

Il convient de vous rendre dans le centre d'action sociale de votre commune ou dans celui du département. Pour ce qui est des associations caritatives, vous trouverez sur les sites de celles-ci les lieux des permanences près de chez vous.

Meilleures salutations.
L’Equipe de Lafinancepourtous.com

cathleen , publié le 02/09/2016 13:19

Bonjour,
Merci a vous d'avoir pris le temps de lire mon message et d'y avoir répondu depuis mon message les choses ont un peu bougée notre bailleur va touchée l'aide au logement de nos rappels. Mais niveau caf il nous ont accordée de nous versée 314,11 pour les enfants sans prime de naissance n'y rentrée scolaire. Es ce qu'une association voudrait bien nous aidée avec se que touche de caf les 314 car il nous ont dit qu'on ne pouvais pas encore pour le rsa socle. Que faut -il faire pour avoir l'aide dont vous me parlez. Merci encore Cathleen.

L’équipe de l’IEFP, publié le 01/09/2016 16:11

Bonjour,

Votre assistante sociale pourrait éventuellement solliciter le fonds de solidarité pour le logement en ce qui concerne vos loyers et vous débloquer une aide financière exceptionnelle pour vous permettre de faire face à vos dépenses quotidienne. Vous pouvez également solliciter une association ( le secours populaire, le Secours catholique, par exemple) afin d'obtenir une aide financière ou matérielle éventuelle.
Meilleures salutations.

L’Equipe de Lafinancepourtous.com

Meilleures salutations.

L’Equipe de Lafinancepourtous.com

cathleen , publié le 31/08/2016 17:44

Bonjour je viens à vous car notre situation n'est plus possible nous sommes une famille de 5 dont 3 enfants a charge mon conjoint et moi même.
mon conjoint travaille en tant que Patron est ne peux se dégagé un salaire sur sa société et moi même je suis sans travail je m'occupe de notre petit dernier âgée de 4 mois. J'étais sous l'are qui c'est terminée ce mois-ci la CAF nous a repondu que nous ne pouvons touchée le RSA car je touche l'ARE.
il faut attendre l'autre déclaration trimestrielle mais d'ici novembre qu'allez nous devenir je ne peux dire a mes enfants vous ne pouvez mangée car papa et maman ont plus de sous et j'ai beau expliquée la situation a notre assistante social elle ne nous propose rien (voila sa réponse je ne peux rien faire , c'est n'est pas moi qui gère a) donc d'ici la nous ne mangons pas.
je tiens a signaler quie depuis que mon conjoint ma ajoutée a son domicile nos APL nous ont était supprimée nous avons 3 loyers de retards donc un rappel de mais qui viendras fin septembre je crains que notre bailleur nous mette a la porte faute de payement complet de notre part. Y a t'il des aides pour des gens dans notre situation. j'ai peur pour l'avenir des prochain mois avec mes enfants. J'attend une réponse au plus vite de votre part m'expliquant se que je pourrai faire. cordialement Cathleen

 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !