Jobs étudiants

Votre contrat

Même pour un job étudiant, un contrat de travail est nécessaire, établi entre le jeune et l’employeur.

Le contrat de travail souscrit dans le cadre d’un job étudiant peut être de différents types : CDI, CDD, contrat de travail saisonnier et mission d’intérim.

Le CDI – Contrat à durée indéterminé

Le CDI est moins courant pour les jobs étudiants. C’est le contrat utilisé par défaut, lorsque l’employeur ne peut pas justifier l’utilisation d’un CDD. Ce contrat ne comporte pas de durée. Il peut être rompu, sous conditions, pour cause de démission, de licenciement, de rupture conventionnelle.

Le CDD – Contrat à durée déterminée

Le recours au contrat à durée déterminée (CDD) est possible dans des situations déterminées : remplacement d’un salarié absent provisoirement ou définitivement de l’entreprise, accroissement temporaire de l’activité de l’entreprise.

Le CDD est conclu pour l’exécution d’une tâche précise. Doivent figurer sur le contrat : la durée du contrat, votre fonction, votre rémunération.

L’étudiant embauché en CDD ne bénéficie pas de l’indemnité de précarité au terme de son CDD s’il continue son cursus de formation.

Le contrat de travail saisonnier

C’est un type de contrat à durée déterminée (CDD). Il se justifie pour des besoins récurrents d’une année sur l’autre, à des dates ou périodes similaires. C’est par exemple le cas dans le tourisme ou dans le secteur agricole (récoltes).

Le contrat vendanges

Il s’agit un CDD spécial qui fait l’objet d’une réglementation particulière du travail saisonnier (voir le dossier du ministère du travail et de l’emploi). Ce contrat permet de recruter un salarié spécifiquement pour les vendanges. La durée du contrat de vendanges est limitée à un mois. Plusieurs contrats de vendange peuvent être conclus successivement par un même salarié, sans excéder deux mois sur une période de douze mois.

Le contrat vendanges a un caractère dérogatoire. Tous les salariés, y compris les salariés en congés payés et les fonctionnaires, peuvent être embauchés par le biais du contrat vendanges. Cependant, les intéressés doivent obtenir l'accord de leur employeur habituel.

La mission d’intérim

Un contrat de mission est conclu entre l’agence de travail temporaire et le salarié intérimaire. Ce contrat de mission doit être écrit et signé par le salarié. Il précise la fonction, la rémunération, etc.

Le salarié temporaire bénéficie des mêmes droits que les autres salariés de l'entreprise où il exerce sa mission

Créé le 14 juin 2007 - Dernière mise à jour le 03 octobre 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !