Les bons plans pour financer son permis de conduire

la finance pour tous

Nouveauté
Le permis à 1 euro par jour sera réservé aux écoles de conduites disposant du label « qualité des formations au sein des écoles de conduites » à partir de janvier 2020 (ou mars 2020 pour les auto-écoles qui avaient précédemment conclu une convention).

L’apprentissage de la conduite représente un sacré budget ! Plusieurs solutions existent qui permettent de réduire le coût : le permis à 1 euro, passer par une auto-école en ligne sur internet…

Le permis à 1 euro par jour, pour les jeunes

Cette formule de financement, lancée en octobre 2005, est proposée aux jeunes âgés de 15 à 25 ans.

Le jeune, ou ses parents lorsqu’il est mineur, peut solliciter un prêt pour financer sa formation initiale au permis de conduire auto ou moto. La formation peut se faire dans le cadre de l’apprentissage anticipé ou de l’apprentissage en conduite supervisée. C’est un prêt à taux zéro, dont les intérêts sont pris en charge par l’État.

Pour bénéficier de ce prêt aidé, il faut choisir une auto-école partenaire de l’opération (logo en vitrine et liste consultable sur le site de la sécurité routière). Avec le contrat de formation signé, il faut s’adresser à un organisme financier partenaire. L’acceptation du dossier dépend de l’établissement, qui peut exiger une personne caution ou co-emprunteur.

Le montant du prêt pour une formation initiale est égal à 600 €, 800 €, 1 000 € ou 1 200 €, au choix de l’emprunteur, sans excéder le montant inscrit dans le contrat de formation. Un seul prêt peut être attribué à un même bénéficiaire. Le montant du prêt pour une formation complémentaire est égal à 300 €. Seuls les jeunes ayant bénéficié d’un prêt pour une formation initiale peuvent bénéficier d’un prêt pour la formation complémentaire.

Une fois le prêt accordé, le montant est directement versé à l’auto-école. Le remboursement du prêt s’effectue par mensualités d’un montant de 30 € maximum.

Plus d’informations sur le site de la sécurité routière

Le Compte Personnel de Formation (CPF), pour les actifs en emploi ou en recherche d’emploi

Depuis le 15 mars 2017, il est possible d’utiliser son compte personnel de formation pour financer la préparation aux épreuves théorique et pratique du permis de conduire B (voiture), que l’on soit actif ayant un emploi ou en recherche d’emploi.

Toutefois, deux conditions sont à respecter pour bénéficier d’un financement de son permis par son Compte Personnel de Formation (CPF) :

  • l’obtention du permis de conduire contribue à la réalisation d’un projet professionnel ou à favoriser la sécurisation du parcours professionnel du titulaire du compte ;

  • l’auto-école chargée de la préparation au permis de conduire doit être agréée et déclarée en tant qu’organisme de formation professionnelle.

Et bien évidemment, le titulaire du CPF ne soit pas faire l’objet d’une suspension de son permis de conduire ou d’une interdiction de passer un permis de conduire.

Les 3 étapes pour déposer sa demande de formation

Vous consultez vos droits à la formation professionnelle en vous connectant à votre www.moncompteformation.gouv.fr

Vous recherchez la formation « permis de conduire » dans le menu « Ma recherche de formation » de votre compte personnel. Vous devez choisir une auto-école inscrite dans le catalogue de référence des organismes financeurs.

Vous créez votre dossier de formation en ligne sur votre Compte Personnel de Formation.

Les frais de préparation au permis de conduire sont pris en charge soit sous la forme d’un forfait en euros et en nombre d’heures, soit sur la base du nombre d’heures effectivement dispensées.

Des aides aux chômeurs et aux personnes handicapées

Sous certaines conditions, les chômeurs de plus de 18 ans peuvent bénéficier d’une aide financière, de 1 200 € maximum, pour passer le permis de conduire de la catégorie B. L’aide doit être demandée avant l’inscription en auto-école. Elle est versée par Pôle Emploi à l’auto-école.

Plus d’informations sur le site de l’administration française

Les personnes qui souffrent d’un handicap peuvent bénéficier d’une aide financière attribuée par l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph), sous conditions. Le montant de l’aide est de 1 000 € maximum.

Une aide pour les apprentis

Une aide de 500 € est accordée aux jeunes de 18 ans et plus en apprentissage, pour préparer le permis B.

La demande d’aide doit être déposée au centre de formation d’apprentis (CFA) où l’apprenti est inscrit. Elle doit être accompagnée des documents suivants : demande écrite d’aide, complétée et signée, copie recto-verso d’une pièce d’identité, copie du devis ou de la facture de l’école de conduite, daté de moins d’un an.

La bourse au permis de conduire, pour les jeunes

Initiée à l’origine par les villes de Suresnes et de Carcassonne, ce dispositif a été étendu à de nombreuses communes. Il s’adresse aux jeunes de 18 à 25 ans et plus dont les ressources personnelles ou familiales sont insuffisantes pour assurer le financement de la préparation au permis de conduire. Ce dispositif est assujetti à un avis favorable du conseil municipal.

La commune du lieu de résidence prend à sa charge une partie du coût de la formation. Cette aide est directement versée à l’auto-école. En contrepartie, le jeune assure une activité d’intérêt collectif (40 à 50 h). D’autres aides pour la formation au permis de conduire existent. Il est nécessaire de se renseigner auprès des différentes instances régionales, départementales ou communales.

D’autres aides au financement du permis de conduire

Les assureurs, les mutuelles proposant des complémentaires santé… peuvent mettre à disposition de leurs clients ou de leurs adhérents une participation au financement du permis de conduire B. Pour connaître toutes les conditions pour en bénéficier (âge, projet professionnel…), contactez votre assureur ou votre mutuelle.

Les auto-écoles en ligne et la location de voiture-école

Plusieurs solutions alternatives à l’auto-école classique sont envisageables pour se former à la conduite à un moindre coût.

Les plateformes sur internet de mise en relation des candidats au permis de conduire et des enseignants de la conduite indépendants (Lepermislibre, Ornikar par exemple) proposent des formations à prix réduits,de l’ordre de 730 à 750 euros (avec un forfait de 20 heures de conduite). La préparation du code se fait sur internet. Les candidats choisissent leur moniteur de conduite en ligne, selon des critères tels que les horaires, la notation de l’enseignant par les candidats… Ces plateformes mettent à disposition un réseau d’enseignants indépendants, qui disposent de leur propre véhicule à double-commande. Le montant de l’heure de conduite correspond au coût de la location du véhicule avec les services de l’enseignant.

Les candidats se présentent à l’examen en candidat libre. Ils doivent s’inscrire directement auprès de la préfecture de leur domicile pour chacune des deux épreuves (code et conduite). Les auto-écoles ou la plateforme en ligne peuvent proposer de l’aide pour ces démarches. Différents justificatifs sont à fournir (voir sur le site de l’Administration française : « Les conditions pour s’inscrire à l’examen du permis de conduire en candidat libre »). Et pour l’épreuve de conduite, il est nécessaire d’être accompagné d’un conducteur, disposant d’un permis depuis au moins cinq ans et ayant suivi une formation de quatre heures d’accompagnateur, et de disposer d’une voiture à double-commande homologuée, avec une assurance spéciale pour conduire le jour de l’examen. Ce type de véhicule peut être loué pour les heures de conduite et l’examen.

La location de voiture auto-école

Pour s’exercer et passer son permis de conduire en tant que candidat libre, il est possible de louer une voiture auto-école à double-commande (auprès de sociétés telles que Permis Malin ou SuccessPermis par exemple), après avoir effectué les 20 heures obligatoires de conduite en auto-école. L’accompagnateur ne peut pas être rémunéré. La formation à titre onéreux ne peut être dispensée que par un établissement ayant reçu un agrément (auto-école).

    3 commentaires sur “Les bons plans pour financer son permis de conduire”
      1. Bonjour,

        Vous pouvez vous adresser à votre commune, département et région, afin de savoir si des aides locales existent.

        Meilleures salutations.
        L’Equipe de Lafinancepourtous.com

3 commentaires

Commenter

Répondre à Aouf

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.