Comment calculer un coût de revient ?

la finance pour tous

Le coût de revient (ou coût unitaire) correspond à la somme de l’ensemble des charges directes et indirectes, supportées par l’entreprise pour produire un bien ou offrir un service, rapportée à la quantité de biens produits ou de services rendus.

Cout de revient

Si pour produire 10 000 chemises les charges directes se montent à 20 000 euros et les charges indirectes à 30 000 euros, le coût de revient sera de : (20 000 € + 30 000 €)/10 000 = 5 €

Les différents types de charges

Les charges directes

Les charges directes sont celles qui proviennent du processus de fabrication du produit ou de la prestation du service.

Il s’agit des charges d’approvisionnement (les matières premières pour fabriquer un produit par exemple) et des charges de production proprement dites (notamment les frais de consommation d’énergie liés au fonctionnement des machines : carburant, électricité ou les charges de personnel affecté à la production du produit ou à la réalisation du service).

Les charges indirectes

Les charges indirectes ne se rapportent pas au processus de production ou de réalisation du service, mais participent au fonctionnement de l’entreprise. Il s’agit des frais généraux tels que les abonnements internet et téléphoniques, les frais d’assurance, le loyer, les frais postaux ou de publicité.

Fixer le prix de vente

Le coût de revient permet de déterminer le niveau minimal de fixation du prix de vente du produit ou de la prestation de service de sorte que l’entreprise puisse rentrer dans ses frais.

Si ce calcul est indispensable pour fixer le prix de vente, il demeure toutefois insuffisant. Il faut en effet déterminer en plus le montant de la marge qui permettra de dégager des bénéfices de la vente des produits ou des services.C’est en effet avec les marges réalisées sur le chiffre d’affaires (on parle d’excédent brut d’exploitation) que l’entreprise va pouvoir honorer ses échéances de remboursement de prêts. La fixation du prix de vente devra intégrer ces éléments, plus les objectifs de bénéfice net que le chef d’entreprise souhaite réaliser (c’est à dire le profit de l’exercice une fois toutes les charges, taxes et impôts payés).

Calculer un prix de vente

Exemple de calcul de coût de revient

Calcul de cout de revient pour des pizzas Le créateur d’une entreprise de vente et de livraison à domicile de pizza cherche à déterminer le coût de revient de chacune des 10 pizzas qu’il propose.

Pour cela, il doit faire un calcul des charges directes différent pour chaque type de pizza. Par contre, les charges indirectes seront les mêmes quelle que soit la pizza.

Prenons l’exemple d’une pizza « classique » pour calculer son coût de revient. Ses charges directes hors TVA pour la fabrication de 100 pizzas sont les suivantes :

Charges directes

Coût (en euros)

Coût unitaire (en euros)

Pâte à pizza

20

0,2

Ingrédients

200

2

Charges de personnel*

90

0,9

Consommation électricité four

10

0,1

Total

320

3,2

* On recourt ici à un taux horaire et à un temps moyen passé pour faire une pizza pour effectuer le calcul

On intègre les charges du personnel produisant les pizzas dans le coût direct. Ainsi, si le temps passé diffère selon le type de pizza produite, cela sera pris en compte dans le coût de revient de chaque type de pizza.

Ainsi, pour une pizza plus élaborée, on constate les charges directes suivantes pour 100 unités :

Charges directes

Coût (en euros)

Coût unitaire (en euros)

Pâte à pizza

20

0,2

Ingrédients

250

2,5

Charges de personnel*

100

1

Consommation électricité four

10

0,1

Total

380

3,8

La pizzeria propose dix types de pizza et en produit 100 par type (10 x 100 = 1 000 pizzas produites) :

Charges indirectes

Coût (en euros)

Clé de répartition

Coût unitaire (en euros)*

Loyer local

1000

1/1000

1

Frais généraux

300

1/1000

0,3

Autres charges de personnel

2000

1/1000

2

Emballages pizzas

250

1/1000

0,25

Assaisonnements

500

1/1000

0,5

Carburant motocycles

600

1/1000

0,6

Frais publicité

500

1/1000

0,5

Total

5150

5,15

Le coût de revient de la pizza « classique » se monte donc à 3,2 euros (coût direct) + 5,15 euros (coût indirect) = 8,35 euros.

Le coût de revient de la pizza « élaborée » se monte quant à lui à 3,8 euros (coût direct) + 5,15 (coût indirect) = 8,95 euros.

Le chef d’entreprise va fixer le prix des pizzas de la manière suivante :

Pizza classique = 8,35 (coût de revient) + 1,65 (marge) + 1,00 (TVA réduite 10 %) = 11 euros

Pizza élaborée = 8,95 (coût de revient) + 1,96 (marge) + 1,09 (TVA réduite 10 %) = 12 euros

Si la pizzeria ne vend que des « classiques », soit 1 000 pizzas produites, elle dégage une marge de 1 650 euros (1 000 x 1,65).

Si la pizzeria ne vend que des « spéciales », soit 1 000 pizzas produites, elle dégage une marge de 1 960 euros (1 000 x 1,96).

Si par la suite, il souhaite accroître son bénéfice, plusieurs solutions s’offrent au chef d’entreprise :

  • Soit il cherche à accroître ses ventes, par exemple en lançant des campagnes de publicité plus fréquemment.

  • Soit il augmente sa marge, par exemple en augmentant le prix de vente de 1 euro ou plus selon son objectif.

  • Soit il cherche à réduire son coût de revient. Dans ce cas, il lui faudra analyser dans le détail tous ses postes de charges et déterminer ceux sur lesquels il pourrait effectuer des économies, comme par exemple en changeant de fournisseur d’ingrédients pour en trouver un moins cher.

  • Ou en améliorant son mix produits, en vendant plus de spéciales au détriment de classiques.

Il reste encore des charges à payer après la marge susmentionnée. Par exemple les intérêts sur un crédit et l’impôt sur les sociétés.

    98 commentaires sur “Comment calculer un coût de revient ?”
    1. Bonjour,

      Le calcul du coût de revient est le même, quelle que soit l’activité exercée. Dans votre cas, il faut prendre en compte le coût des achats de la matière première (fils et tissus) et le diviser par le nombre de produits fabriqués avec. Par exemple, si votre entreprise a acheté pour 10 euros de fils et pour 1000 euros de tissus, et qu’avec elle a fabriqué 50 vestes, alors le prix de revient d’une veste intégrera 20,2 euros (1010 / 50) de matière première. Mais il faut prendre aussi en compte les autres coûts (par exemple les salaires) comme cela est expliqué dans l’article.
      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    2. Bonjour,

      Le calcul de la marge dans ce cas est simple : c’est la différence entre le prix facturé au client et le coût des approvisionnements et de la livraison plus éventuellement le temps passé à préparer la commande du client valorisé au taux horaire du salaire et des charges sociales si vous vous versez un salaire en fin de mois. Il faut aussi tenir compte du loyer si vous en avez un à verser pour votre activité professionnelle ainsi que des frais généraux. Pour ces derniers éléments, le plus simple est sans doute de prendre le nombre de total de repas servis à l’ensemble de vos clients comme clé de répartition.

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    3. J’ai un soucis, un particulier m’a demandait de lui faire des plats pour toute la semaine à raison de 4 repas différents pour 1 personne 7/7 jours avec 1 seule livraison. J’ai établis un menu de 4 repas sur 4 jours. Je travail seul, donc approvisionnement, préparation et livraison, je les fais seul. Comment calculer ma marge?

    4. Bonjour,
      Bonjour,

      Dans l’exemple choisi, nous retenons le choix le plus simple pour l’affectation des coûts indirects : la clé de répartition uniforme. Sinon, nous aurions du introduire d’autres éléments dans l’exemple qui l’auraient complexifié.
      En outre, le choix d’une clé de répartition uniforme pour les 10 pizzas se justifie aussi parce qu’il s’agit de coûts fixes, i.e indépendants des volumes produits, qui peuvent se rattacher à la production ou la vente de toutes les pizzas.

      Meilleures salutations.

      L’Equipe de Lafinancepourtous.com

    5. Bonjour,
      Les cas 1 et 2 sont strictement équivalents. Produire la même quantité avec 2 hommes travaillant 7h chacun pendant 2 jours revient au même que de faire travailler 1 homme pendant 4 jours. On a donc 28h de travail à raison de 31€ l’heure, soit un coût total de 868 euros (31€*28h). Ramené au kilo, cela fait 868 euros/1800Kg = 0,48222 euro le kilo et non 0,24 euro le kilo (sous l’hypothèse qu’1 homme travaille 7 heures par jour).

      Cordialement, l’équipe de lafinancepourtous

    6. Bonjour,

      J’ai un problème méta physique ou du moins mon cerveau fait un nœud, d’où ma demande de ce jour.

      Je cherche à valider un calcul de prix de fabrication usuel.

      Le taux horaire est à 31€/h
      On a une fabrication de 1800Kg

      1er cas :
      On utilise 2 hommes et on met 2 jours (soit 14h)
      Le rendement est : 1800/14 = 128.57Kg/h

      Le coût de la fabrication serait donc : 31/128.57 = 0.24€/Kg fabriqué

      2ième cas :
      On utilise 1 homme et on met 4 jours (soit 28h)
      Le rendement est : 1800/28 = 64.28Kg/h

      Le coût de la fabrication serait donc : 31/64.28 = 0.48€/Kg fabriqué

      Le problème du cas n°1, c’est que la variable « homme » n’est pas prise en compte.
      Est-ce que dans le cas n°1, le taux horaire doit être 2×31€ et non 31€ ?

      Merci pour votre aide

      Pierre

98 commentaires

Commenter