Culture financière : Les Européens veulent en savoir davantage !

Culture financière : Les Européens veulent en savoir davantage !

Un récent sondage réalisé par TNS à la demande d’ING confirme le besoin d’éducation financière des Européens… et met le doigt sur les nombreuses lacunes que notre sondage de novembre dernier avait déjà constatées.

Dix pays européens ainsi que la Turquie font l’objet de cette enquête (1) présentée le 10 mai dernier lors d’une conférence de l’OCDE et du gouvernement de l’économie espagnol organisée à Madrid. Les résultats ne sont guère éloignés de ceux publiés lors de notre dernier sondage sur l’éducation financière des Français de novembre 2011 et démontrent que l’éducation financière est un sujet plus que d’actualité…

Les chiffres clés de l’étude

  • Moins de 30 % des sondés ont reçu une éducation financière à l’école. Autour de cette moyenne, la France fait figure de « parent pauvre », avec à peine un peu plus de 10 % de réponses positives. C’est en Autriche et aux Pays-Bas que les scores sont les plus élevés. En revanche, plus de 20 % des sondés en France déclarent avoir appris avec leur famille et amis. Plus de 40 % des Français disent n’avoir reçu aucune éducation financière
  • Plus de 75 % des Français pensent que l’éducation financière devrait être apprise à l’école. C’est a priori un bon score qui reflète par ailleurs les résultats de notre sondage de novembre. Mais les réponses des autres pays interrogés sont encore bien plus positives…
  • Connaissances financières : les Français bien situés. Cinq questions de culture financière ont été posées (rendement avec intérêt composé, impact de l’inflation sur le rendement, rapport entre le cours des obligations et leur taux, coût du crédit et durée, compréhension du rendement et du risque).
    A ces questions (dont certaines plus complexes que les autres, et pas nécessairement très pertinentes), les Français se situent plutôt bien. Plus de 37 % savent répondre à 3 questions sur 5, 23 % réussissent à donner la bonne réponse à 4 questions et près de 5 % réussissent un « sans faute » (ils n’étaient que 1 % dans notre sondage de novembre à avoir donné la bonne réponse aux 10 questions de connaissance qui leur avaient été posées. Ils font ici aussi bien ou pas plus mal que la moyenne des onze pays). Tout comme dans notre sondage, les hommes s’en sortent mieux que les femmes.
  • Plus de 6 sondés sur 10 font leurs comptes très régulièrement. A cette question, les Français font mieux que la moyenne européenne, avec 7 personnes sur 10. Ici encore, on retrouve les résultats de notre dernier sondage où trois sondés sur quatre nous disaient avoir une idée précise de ce qu’ils dépensent chaque mois.
(1)  Sondage Online réalisé sur 10 pays européens (Autriche, Belgique, France, Allemagne, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Espagne, Royaume-Uni) et la Turquie, avec un échantillon de 1000 personnes/ pays.
Créé le 15 mai 2012
© IEFP - la finance pour tous
 
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !