En 2012, un Français sur deux se déclare pauvre ou en passe de le devenir

En 2012, un Français sur deux se déclare pauvre ou en passe de le devenir

11 % des Français se déclarent pauvres et 37 % s’estiment en train de le devenir. Les plus pessimistes sur leur situation sociale personnelle sont les employés qui se sentent particulièrement fragilisés par la crise.

Les résultats du sondage réalisé par l’Institut CSA sur le sentiment de pauvreté chez les Français sont rendus publics alors que la grande conférence nationale contre la pauvreté qui se tiendra les 10 et 11 décembre prochains en présence du Premier ministre.

48 % des Français « pauvres » ou « en train de le devenir »

À la question, « sur votre situation sociale personnelle, vous diriez que … », 11% des Français répondent qu’ils se considèrent comme pauvres et 37 % d’entre eux en passe de le devenir. Le rapport du CSA précise qu’il « ne s’agit pas de tester un sentiment de déclassement ou bien de paupérisation, mais bien d’établir un diagnostic sur son état social, actuel ou anticipé ».

Le sentiment de pauvreté chez les Français

Un sentiment de pauvreté plus marqué chez les employés

Le sentiment de pauvreté diffère selon la catégorie socioprofessionnelle. Seuls 3 % des cadres et professions libérales interrogés se considèrent comme pauvres contre 12 % pour les ouvriers et les employés. De la même façon, un cadre sur cinq se déclare en passe de le devenir. Alors que pour les ouvriers et les employés, le sentiment de « devenir pauvre » est beaucoup plus fort, respectivement 39 % et 48 %. Au total, ce sont les employés les plus touchés. Leur taux atteint 60 %. Pour Jérôme Sainte-Marie, directeur du département politique-opinion du CSA, cette situation s’explique du fait  que cette catégorie compte dans ses rangs davantage de femmes, de temps partiels et de contrats précaires.

A côté des salariés et des retraités, ce sont les travailleurs indépendants qui se déclarent le plus touchés par la pauvreté. Près d’un sur deux se déclare actuellement pauvre ou en passe de le devenir.

Un sentiment de pauvreté également élevé pour les 35-64 ans et les femmes

Autre constat du sondage : 50 % des 35-64 ans interrogés se sentent pauvres ou en train de le devenir contre 29 % chez les moins de 25 ans.

Enfin, le sentiment de pauvreté touche davantage les femmes que les hommes : 12 % se considèrent comme pauvres et 37 % d’entre elles s’estiment en train de le devenir (contre respectivement 9 % et 36 % pour les hommes).

La pauvreté en France

En France, en 2010, une personne est déclarée comme vivant en dessous du seuil de pauvreté   Définition Un individu est considéré comme pauvre lorsqu'il vit dans un ménage dont le niveau de vie est inférieur à 60 % de la médiane des niveaux de vie, soit 977 € par mois (2011).
(Source Insee)
lorsque son niveau de vie est inférieur à 964 euros par mois, soit 60% du niveau de vie   Définition Le niveau de vie est égal au revenu disponible du ménage divisé par le nombre d'unités de consommation (uc). Le niveau de vie est donc le même pour tous les individus d'un même ménage.
Les unités de consommation sont généralement calculées selon l'échelle d'équivalence dite de l'OCDE modifiée qui attribue 1 uc au premier adulte du ménage, 0,5 uc aux autres personnes de 14 ans ou plus et 0,3 uc aux enfants de moins de 14 ans.(source INSEE)
médian des Français.

Selon une enquête de l’Insee réalisée en 2010 sur les Revenus fiscaux et sociaux, plus de 8 millions de personnes sont pauvres en France.
3,7 millions de ménages vivent en dessous du seuil de pauvreté. Ce nombre est en constante augmentation depuis 2008.

 

Nombre d'individus pauvres (en milliers)

Nombre de ménages pauvres (en milliers)

 

au seuil
de 60 %

au seuil
de 50 %

au seuil
de 60 %

au seuil
de 50 %

2008

7 836

4 272

3 487

1 929

2010

8 617

4 755

3 746

2 067

variation 2010/2008 (en %)

+ 10,0 %

+ 11,3 %

+ 7,4 %

+ 7,2 %

Source : Insee

Créé le 10 décembre 2012
© IEFP - la finance pour tous
 
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !