Franchissement de seuil : vers un changement de loi ?

A l’occasion de la publication du rapport annuel de l’Autorité des Marchés Financiers, Jean-Pierre Jouyet, son président, est revenu sur « l’affaire LVMH/ Hermès dans un entretien publié dans le journal Le Monde daté du 9 juin. Il espère une modification de la législation sur les règles en matière de franchissement de seuil.

"J'espère qu'avant la conclusion de l'enquête , la législation aura été modifiée : on ne peut plus rester dans cette situation où par des moyens détournés et baroques, on puisse s'affranchir des déclarations de franchissement de seuil", déclare Jean-Pierre Jouyet au journal Le Monde. "D'une manière générale, si on veut s'emparer d'une société, il faut payer. La possibilité de prises de contrôle rampantes n'est pas digne d'une grande démocratie financière ", a-t-il ajouté.

 Pour rappel, Le groupe LVMH avait créé la surprise en annonçant fin octobre 2010 avoir acquis 17,12 % des actions du groupe Hermès, déclenchant la colère de l’entreprise familiale. L’AMF a ouvert une enquête qui ne sera vraisemblablement pas conclue avant un an.

L’occasion de revenir sur quelques notions boursières, comme les Offres publiques d’achat et le franchissement de seuil .

Lire notre actualité LVMH/ Hermes : une montée en puissance surprise

Lire notre article sur le franchissement de seuil

Lire le communiqué de presse du rapport annuel

Accéder au rapport annuel de l’AMF

Créé le 10 juin 2011
© IEFP - la finance pour tous
 
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !