Les ménages de plus en plus endettés

La Banque de France a rendu publics les chiffres du surendettement en France. Sur les douze mois d’octobre 2008 à septembre 2009, près de 213.000 foyers ont déposé un dossier de surendettement à la Banque de France. C’est 16,1 % de plus que l’année dernière sur la même période.

Les procédures de rétablissement personnel (PRP) atteignent elles aussi des sommets : 30.710 dossiers sont concernés, soit une hausse de 27 % en comparaison annuelle.

Le cas des ménages américains surendettés à cause de crédits immobiliers ne se retrouve pas ici, seulement 9 % des dossiers de surendettement résulteraient de crédits immobiliers. En revanche, le resserrement des conditions de crédit et la crise économique pousseraient de plus en plus de Français vers les crédits à la consommation et les crédits renouvelables, dits « revolving ». Les crédits assortis d’une échéance (prêts personnels, crédits affectés…) sont présents dans 53 % des dossiers. Un chiffre inquiétant mais qui n’atteint pas l’importance des crédits non assortis d’une échéance (crédits renouvelables ou permanents …) qui figurent dans 86 % des dossiers de surendettement.

Le surendettement moyen des ménages français ne rassure pas davantage et avoisine les 40.000 euros, contre 20.000 euros chez nos voisins germaniques et 18.000 € en Belgique.

Créé le 24 novembre 2009
© IEFP - la finance pour tous
 
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !