Les tarifs bancaires 2012 en légère baisse

Tarifs bancaires

Les tarifs bancaires 2012 se stabilisent, voire diminuent sensiblement. C’est la conclusion de l’étude CLCV et Mieux Vivre Votre Argent réalisée auprès de 133 établissements. Cependant, cette enquête met encore en évidence de nombreuses disparités pour un même profil client, d’une région à l’autre. Ces différences peuvent parfois aller du simple au double pour les mêmes services.

3 profils types

Pour élaborer cette étude, il a été nécessaire de déterminer plusieurs types de clients qui n’utilisent pas la banque de la même façon.
 Le « petit consommateur » utilise sa banque uniquement pour des opérations courantes et effectue ses paiements avec une carte bancaire à débit immédiat.
 Le « consommateur moyen » est en couple et utilise son compte pour les opérations courantes ainsi que quelques opérations de bourse. Ce couple utilise deux cartes bancaires à débit différé.
 Le « gros consommateur », en couple, fait fonctionner son compte à l’aide de deux cartes haut de gamme et effectue de nombreuses opérations de bourse.

Une légère diminution des tarifs

Quelques banques ont diminué leurs tarifs par rapport aux augmentations régulières des années précédentes. Le petit consommateur voit ainsi sa facture moyenne diminuer de 0,46 % pour s’établir à 69 euros l’an ; le consommateur moyen voit sa facture moyenne, qui s’élève à 236 euros, réduite de 1,46 %, et le gros consommateur connait une baisse plus sensible, de 2,35 %, à 573 euros l’an.

Mais dans le détail, seulement 28 banques ont réellement diminué leurs tarifs et 33 sont restées stables. Finalement ces tarifs moyens en légère baisse cachent le fait que 63 banques sur les 133 interrogées ont augmenté leurs tarifs, mais de façon moindre que les années précédentes.

Des disparités encore importantes

La baisse moyenne des tarifs cache aussi des augmentations sur des services comme les cartes bancaires (+1,54 % sur les cartes haut de gamme ou la consultation des comptes sur Internet dont le prix progresse de 3,77 %.

Par ailleurs, les disparités entre banques restent importantes, puisque le plus grand écart constaté pour les mêmes services destinés au profil du « petit consommateur » s’établit à 57 euros, alors que le tarif moyen constaté sur cette population est de 69 euros.

La disparité des tarifs d’un « consommateur moyen » atteint même 106 euros entre deux banques.

Ecarts maximaux 

Tarifs bancaires

source CLCV – Mieux Vivre Votre Argent

Package ou prix à la carte ?

Il ressort également de cette étude que le package reste plus intéressant pour les clients qui consomment beaucoup de services. Les banques ont beau offrir le choix entre différents forfaits correspondant à différents niveaux de besoins, leurs packages les plus modestes restent souvent surdimensionnés pour un petit client. L’enquête note que certains établissements proposent désormais des forfaits à composer soi-même. Ce qui permet de sélectionner les services dont on se sert vraiment. Une bonne initiative.

De timides solutions

Cette étude démontre, une nouvelle fois, que les banques en ligne restent moins chères, de plus de la moitié d’une banque classique à réseau d’agences. De nombreux services sont en effet « offerts ». Mais il convient ici de noter que si les cartes bancaires sont généralement gratuites dans les banques en ligne, elles sont soumises à un plancher de ressources. Face à de telles différences, quelques clients voudront changer de banque pour se rapprocher de celles pratiquant les meilleures offres. Pour ce faire, ils utiliseront peut être le service de mobilité bancaire, mais le dernier baromètre Fortuneo/Ipsos mettait en évidence le manque d’information sur ce service et le sentiment fort de 60 % des clients qu’il est difficile de changer de banque. Enfin, ultime solution, la négociation. Si vous estimez que votre banque pratique des tarifs excessifs par rapport à sa concurrente, tentez une négociation à la baisse ou une ristourne pour revenir vers des bases tarifaires raisonnables.

Accéder à l’enquête complète
Notre article sur les tarifs bancaires

Créé le 06 février 2012
© IEFP - la finance pour tous
 
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !