Toutes les nouveautés au 1er juillet

Voici les grandes lignes de tout ce qui change au 1er juillet pour les ménages : hausses de tarifs, entrée en vigueur du nouveau régime de retraite...

Hausse (et baisse) des tarifs des billets de transport

A la SNCF, les billets de seconde classe des trains Intercités et TER augmentent de 10 centimes d’euros à 2,70 euros, en fonction des destinations. Ainsi, un Rouen – Paris passe de 21 euros à 21,60 euros et un Nantes – Bordeaux passe de 45,7 euros à 47 euros.

Le prix des cartes de réduction (cartes 12-25, Séniors, Escapades et Enfants+) reste inchangé.

Pour l’Ile-de-France, les forfaits Pass Navigo de la RATP augmentent de 2,6 % à 2,7 % selon les zones de 1 à 4. La zone 6 fusionne avec la zone 5. Ce qui représente une baisse de 11 % pour les abonnés de cette ancienne zone. L’abonnement de la zone 5 n’augmente pas.
Le prix du carnet de tickets de métro augmente de 4,2 %, passant de 12 à 12,50 euros. Le ticket à l’unité reste lui à 1,70 euros. Mais celui acheté directement dans le bus passe de 1,80 à 1,90 euros (+5,5 %).
En savoir plus : Les titres et tarifs de la RATP

Hausse du prix du timbre

Le prix du timbre poste pour les envois de lettres de moins de 20 grammes passe de 0,58 à 0,60 euro. Dans le même temps, La Poste a annoncé la stabilité du prix de ce timbre pour 2012 et le lancement au 1er octobre 2011 d’un nouveau tarif plus économique un pour le courrier rapide : la lettre en J+2 avec un timbre à 0,57 euro.
En savoir plus : La Poste

Hausse des tarifs de l’électricité

Pour les particuliers, les tarifs réglementés de l’électricité augmentent de 2,9 % au 1er juillet. Le Gouvernement a annoncé la stabilité des prix pour les douze prochains mois. Le prix du gaz reste inchangé.
En savoir plus : Ministère de l’Economie et des Finances – tarifs de l’électricité
Lire notre dossier sur le prix de l'énergie

Baisse du coût des appels téléphoniques en Europe avec un téléphone portable

Le coût de ces appels téléphoniques est plafonné (eurotarif). Pour les appels effectués depuis un pays de l’Union européenne, il est de 0,35 euro (au lieu de 0,39 euro) et pour les appels reçus dans un pays de l’UE, il est de 0,11 euro (0,15 euro précédemment) (prix par minute, hors TVA). Chaque opérateur est libre de proposer des tarifs inférieurs.

Revalorisation des allocations chômage

Le Conseil d’administration de l’Unedic, où siègent les représentants du patronat et ceux des organisations syndicales, a voté une hausse de 1,5 % des allocations chômage à partir du 1er juillet. Ce montant correspond à la revalorisation votée par le collège patronal (le collège des organisations syndicales souhaitait plus, de 2,8% à 5 %). La précédente revalorisation était de 1,2% en 2010.
En savoir plus : Site de l'Unédic

Entrée en vigueur du nouveau régime de retraite

La réforme de la retraite adoptée en novembre 2010 entre en vigueur au 1er juillet. L’âge légal de départ à la retraite est relevé de quatre mois et passera progressivement de 60 à 62 ans. Les premiers assurés concernés sont ceux nés entre le 1er juillet et le 31 décembre 1951.

C’est également au 1er juillet qu’entre en vigueur le dispositif de départ anticipé pour pénibilité. Pourront continuer de partir à 60 ans les personnes pouvant justifier d’une incapacité permanente d’au moins 20 %, due à une maladie professionnelle ou d’un accident du travail.
En savoir plus : Notre dossier retraite

Affichage environnemental sur 1 000 produits

Un nouvel affichage environnemental fait son apparition sur 1 000 produits. Il informe les consommateurs de l’impact écologique de leurs achats (sur la biodiversité, les ressources naturelles : eau, matières premières non renouvelables…). Il s’agit d’une expérimentation pour un an mise en place par 168 entreprises de secteurs d’activité très diversifiés (alimentaire, produits d’hygiène, habillement, équipements électriques, électroniques, mobilier, produits de construction…).
En savoir plus : Ministère de l’écologie et du développement durable

Récapitulatif mensuel des frais bancaires

A partir du 1er juillet 2011, les relevés de compte mensuels mentionnent le total des frais bancaires payés par le client au cours de la période précédente. Figure également sur chaque relevé mensuel, le plafond de l’autorisation de découvert, qu’elle soit autorisée automatiquement ou négociée.

De plus, les banques proposent aux personnes les plus fragiles, et notamment les interdits bancaires, le plafonnement du montant et du nombre de commissions pour incidents de paiement, dans le cadre de la gamme des moyens de paiement alternatifs au chèque.

En savoir plus :
Notre actu du 29 juin 2011 : plus de transparence et des frais plafonnés en juillet 2011 pour les frais bancaires
Lire un relevé annuel des frais bancaires

Créé le 04 juillet 2011
© IEFP - la finance pour tous
 
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !